Bondage

filtrer › tout / BD / illustration / photo / estampe
affichage › vignette /liste / intégral / diaporama

Kitsune et Hitotsume kozo (poster)

catégorie: 

[EDIT] Cette illustration est disponible:

  • en impression poster au format A3 sur du papier recyclé 120gr/m2 à 7€ !
  • carte postale au format A6 (10,5 x 14,8cm) sur papier 300gr recyclé

Kitsune et Hitotsume kozo yokai pour la couverture du fanzine Beta #2

Quand le yokai Kitsune a bu ou est désemparée, elle oublie parfois de cacher sa queue de renard. Ici elle était transformée en geisha attachée en bondage shibari dans une vieille maison Ryokan avec des tatamis et portes shoji.
Le yokai cyclope hitotsume kozo compte bien profiter de la situation avec sa grande langue et…

Disponibilité: 

Akaname (poster)

catégorie: 

[EDIT] Cette illustration est disponible:

  • en impression poster au format A3 sur du papier recyclé 120gr/m2 à 7€ !
  • carte postale au format A6 (10,5 x 14,8cm) sur papier 300gr recyclé texturé

Akaname, yokais qui squatte les salles de bain crados à la recherche de crasse à lécher, nettoie les pieds d'une apprenti geisha dans son bain, ayant couru dans la boue une nuit d'été pluvieuse.
Couverture du Beta #4

Disponibilité: 

Akaname

catégorie: 

[EDIT] La version couleur est disponible en impression poster A3

Akaname, yokais qui squatte les salles de bain crados à la recherche de crasse à lécher, nettoie les pieds d'une apprenti geisha dans son bain, ayant couru dans la boue une nuit d'été pluvieuse.
Couverture du Beta #4

Disponibilité: 

Mise en couleur sous Photoshop - disponible en impression poster A3

Akaname - Yokais #1

catégorie: 

Akaname est le premier chapitre de Yōkais (monstre japonais qui ont fait les couvertures des quatre premiers Beta), cette histoire de la journée d’une geisha pourrait aussi être une introduction à Teruha, la geisha aux neuf doigts...

Je me rapproche lentement des codes du manga, dans le découpage de l’histoire et des pages, l’utilisation de beaucoup de gris (à la place des trames de petits points et des traits de mouvements), une lecture davantage verticale qu’horizontale, un nombre réduit de cases par page, la présence de marges, des cases à fond perdues en bas et en haut...

Publié dans le fanzine Beta #4

Kitsune et Hitotsume kozo

catégorie: 

Original à l'encre de Chine

[EDIT] La version couleur est disponible en impression poster A3

Kitsune et Hitotsume kozo yokai pour la couverture du fanzine Beta #2

Quand le yokai Kitsune a bu ou est désemparée, elle oublie parfois de cacher sa queue de renard. Ici elle était transformée en geisha attachée en bondage shibari dans une vieille maison Ryokan avec des tatamis et portes shoji.
Le yokai cyclope hitotsume kozo compte bien profiter de la situation avec sa grande langue et…

Disponibilité: 

Version couleur pour la couverture du fanzine Beta #2 - L'estampe japonaise est en cours d'impression (les plaques de bois sont gravées !)

Shibari : kitsune & Hitotsume Kozo - WIP

catégorie: 

Ici je pars d'une vielle photo de bondage japonais
Here I start from an old picture of japanese bondage

Encrage de la couverture du Beta #2 !
Inking of the Beta #2 cover !

Pour cette couverture, je veux rester dans la lignée de la couverture du Beta #1: une estampe japonaise représentant un / des yokais, monstres traditionnels du folklore japonais: le choix de la couverture équivaut donc au choix du yokai ! Kitsune !
Bien sûr, pour une couverture, il faut avoir en tête le recto qui sera à droite et le verso à gauche, et surtout la ligne de pli.

For this cover, I wanted to stay in the same line as the cover of the Beta #1: a japanese woodblock print representing some yokai, traditionnal monsters of the japanese folklore: the choice of the cover is thus the choice of the yokai ! Kitsune !
Of course, for a cover, you must keep in mind that the front will be on the right and the back on the left, and most of all the fold-line.

placer les éléments et affiner les éléments importants
Place elements and make more precise the important ones

Je n'aimais pas le visage: trop petit, trop manga
I didn't like the face of the geisha so I erase it : too small, too much manga style

là c'est mieux
here is better

vérifier l'équilibre entre les tailles de corps et de la tête
check the balance between body and face size

le support en bois + une équerre = le plus simple pour faire des parallèles ! Pour les "carreaux" des portes shoji, le pilier...
the wood support + the set square (drawing triangle) = the most simple to draw parallels ! for the shoji door squares, for the abutment

le crayonné terminé
the finished drawing / sketch

début de l'encrage
starting of the inking

ajout de volume dans la queue
adding volume in the tail

les cheveux: délimiter les zones brillantes facilite l'application des noirs
hairs: limit the bright areas make it easy to put blacks

ne pas faire tous l'encrage sans rincer le pinceau: de l'encre s'accumule
Do not make the entire inking without rinse your brush: some ink accumulate here

à la fin d'utilisation, nettoyer au savon de marseille
at the end of utilisation, clean with olive soap

on peut laisser le pinceau sécher avec un peu de savon de marseille, ce qui préserve et nourrit le poil de martre Kolinsky
We can let the brush dry with a few olive soap, which nourish and preserve the kolinsky sable brush

Avant de commencer, je me sers du cadre de bois pour tracer des marges où aucun element importants ne doit être = marge + bord perdu à la coupe lors de l'impression du fanzine
Before starting, I use the wood frame to trace margins inside which nothing importants should be = margin + bleed lost during cutting process when they print the fanzine

suite: les shoji, portes traditionnelles en papier des anciennes maisons ryokan au Japon
next: shojis, traditionnel paper doors in the ancient ryokan houses in Japan

l'encrage est fini ! C'est la pleine lune, et j'ai décidé au dernier moment en regardant les paysages traditionnels des ukiyo-e (anciennes estampes de la période d'Edo) d'ajouter le Mont Fuji !
Inking is finished ! It's the full moon, and I decided at the last minute, when I looked at the landscapes of the ukiyo-e (old woodblock prints of edo period) to add mount Fuji !

24H BD D'Angoulême - 2016

catégorie: 

› Voir les 24 planches terminées !

Voilà les 24 planches BD des 24hBD d'Angoulême 2016
Je les poste ici dans l'état après les 24 heures, mais je vais finir l'encrage et les reposter sur le site ! Certaines pages sont donc juste crayonnées, étape juste avant l'encrage. La page 21 (qui forme une double page avec la 22) est entre les deux: à demi-encrée. J'ai également laissé le bleu des marges des feuilles de manga qu'on trouve ici au Japon. Les IC-inc ont des planches pro, un peu meilleures que les Deleter. Je l'ai remarqué aujourd'hui en grattant le papier: les IC-inc ne bougent pas (papier très compact), alors que les Deleter (paquet jaune) se creusent pas mal...

Shibari's freedom est l'histoire de Shibari, maïko (apprenti geisha), qui se retrouve en France contemporaine, nue et ligotée dans une forêt, alors qu'elle vit habituellement dans le monde des yokais (créatures supernaturelles japonaises) à l'époque d'Edo. Comment s'expliquer alors ? Comment ne pas passer pour une folle ?

Pour les 24H BD d'Angoulême 2016, il s’agit de réaliser un récit en bande dessinée constitué de 22 pages, d’une couverture et d’une 4e de couverture, à partir de trois contraintes dévoilées au cours de l’événement :

  • la 1ere mardi à 15 h (heure de Paris)
  • la 2ème mardi à 23 h (heure de Paris)
  • la 3ème mercredi matin à 7 heures (heure de Paris)

1ère contrainte (de 15 h à 23 h) : Un personnage A raconte une scène à d’autres personnages. Vous disposez de 8 heures pour réaliser la première partie de l’histoire composée de 7 planches + la page de couverture (soit 8 pages au total). L’histoire peut être avec ou sans texte.

2ème contrainte (de 23h à 7h) : Un personnage B contredit ce qui a été exposé. Vous disposez de 8 heures pour réaliser la deuxième partie de l’histoire composée de 8 planches.

3ème contrainte (de 7 h à 15 h) : Un personnage C conclut l’histoire. Vous disposez de 8 heures pour réaliser la dernière partie de l’histoire composée de 7 planches + la 4ème de couverture (soit 8 pages au total).

Bon, 24 H = 24 planches, OK !
Avant tout je précise que

  1. je vais finir les planches et les scanner comme il se doit
  2. Ben non j'ai pas (du tout) fait une BD pour les gosses... Et désolé si ça en choque certain(e)s hein. Bon, on se refait pas; et puis je suis au Japon, alors Araki, shibari, geisha, tengu...

Bilan:

  • encrage non terminé, à la fois histoire de pas trop le faire à l'arrache, et parce que j'ai beaucoup de cheveux à faire, et tirer les traits des cases.
  • 30 ou 40 minutes de perdues parce que la contrainte n'était pas sur la page d'accueil mais sur la page "édition 2016" (quel nul)
  • le poignet qui tire (car cassé en septembre pour ceux qui suivent pas)
  • les genoux qui tirent (table basse sur tatami à Kyoto)
  • influence positive du manga, dans la vitesse de réalisation, le découpage (plus grandes cases, plus de cases panoramiques, une double page), plus de regards séquence frisson...)
  • planches A4 margées bleues spécial manga
  • contrainte en 3 temps qui rythment davantage la performance, et on se sent moins seul. Ça porte une réelle dynamique. Mais je ne suis pas sûr d'avoir respecté la contrainte 3 à fond. Enfin tout dépend ce qu'on entend pas "conclure")

Mal de mer

catégorie: 
Mal de mer
Une maquerelle demande à une sirène, attaché en mode bondage "Alors Qui c'est Qu'a un gros Q ?" La sirène esrt entourée d'un petit poisson, d'une méduse et d'une crevette mante (squille). Elle est porte des traces de morsure et perd du lait par le sein gauche. Dessin pour le fanzine "la maQuerelle", spécial "Le mal des mers"
Disponibilité: 
Mal de mer
Mal de mer
le fanzine la maQuerelle #2

J262 /// E.T. OR NOT E.T.

J262 /// E.T. OR NOT E.T.
ILLUSTRATION : une jeune femme est retenue et déshabillée par un extra-terrestre sur lequel elle pointe son arme, et qui n'est autre que son ancêtre... TEXTE : Qu'on se le dise: nous sommes des extra-terrestres... Tous. Et toutes. Des choses venues de l'espace. Oui enfin bon, ok PAS directement vous et moi, mais nos arrières-(...)-arrières ancêtres. Enfin bon. Rien n'est prouvé il me semble, mais certains scientifiques et aussi de nombreux scénarios de films et romans de SF s'en sont donné à cœur joie comme ce peut être le cas dans X-Files entre autre si je ne dit pas de bêtises (dont la fin de série est complètement bâclée soit dit en passant; ça, c'est fait). Bref, je me demande parfois si les autres générations passées se sont posé ce genre de questions...
Disponibilité: 
J262 /// E.T. OR NOT E.T.
J262 /// E.T. OR NOT E.T.
J262 /// E.T. OR NOT E.T.
J262 /// E.T. OR NOT E.T.

J167. /// PETITE PUTE : PALLIATIFS

J167. /// PETITE PUTE : PALLIATIFS
Je continue d'essayer de me passer -difficilement- du contact trompeusement chaleureux de mes petites putes. Mais parfois l'envie d'en gober une -ou plusieurs- remonte d'on ne sait quelles profondeurs tripales, telle une sorte de tsunami sanguin ou une armée de petits zombies -peut-être d'ailleurs des petites putes zombéifiées par le manque- qui déferleraient dans mes tuyaux en se remplissant le dessous des ongles de tout ce qu'elles croiseraient, avant d'atteindre dans une espèce de plénitude inachevée mon désert cérébral. Bref. Même si l'on peut croire que l'on est bien impuissant face à cette inhumaine armée, il est toujours utile de savoir mettre en place ses propres échappatoires, comme des portes d'entrée vers d'autres dimensions où la zombéification n'existerait pas. Pour ma part, il s'agit -ne rigolez pas- de la corde à sauter et du didgeridoo. Pourquoi ? Sont-ils aussi sexys qu'une petite pute ? Pas vraiment de prime abord, mais ils arrivent tous deux, après un peu de pratique, à fournir une petite dose de plaisir, allié à une pratique sportive et respiratoire faisant cracher des petits bouts de zombies. C'est donc comme une double victoire que je célèbre à chaque fois comme il se doit, puisque non seulement je n'ai pas pourri mes poumons, mais je les ai nettoyés. Et c'est finalement tout le mode de vie qui s'en trouve modifié, avec souvent, une alimentation plus saine, davantage de sport etc... Bon, c'est vrai que c'est un réflexe à prendre et qui ne doit pas devenir toxique à son tour par une boulimie compulsive incontrôlable, qui, même dans ce cas extrême, serait sans doute moins néfaste qu'une zomboulimie...
Disponibilité: 
J167. /// PETITE PUTE : PALLIATIFS

Nobuyoshi Araki (biographie)

catégorie: 
Nobuyoshi Araki

Nobuyoshi Araki est un photographe japonais (Tokyo, 25 mai 1940) surtout connu pour ses photographies à caractère sexuel, notamment de jeunes femmes dénudées et attachées façon bondage.
À douze ans, il reçoit, de son père photographe amateur, un appareil photo Baby Pearl, avec lequel il fera ses premières prises de vues. Par la suite il exercera le métier de cameraman pendant dix ans au sein de l’agence de publicité japonaise Dentsu. C’est à cette période, au début des années 70, qu’il décide alors d’orienter son travail photographique dans une direction plus personnelle.

Du sexe

En 1971, Nobuyoshi Araki publie une série distribuée en privé, Senchimentaru na tabi (Voyage sentimental), où sa vie privée et, en particulier, son mariage et sa nuit de noces, apparaissent sous la forme d'un journal. Il photographie donc beaucoup de femmes nues, à commencer par son épouse. Pour lui, la nudité est dans le portrait et non dans le corps.
Après la mort de sa femme, de nombreuses photos de prostituées, de jeunes étudiantes nues, de scènes ouvertement sexuelles (notamment de bondage) ponctuent ses travaux.
Dans son ouvrage Love Hotel1 (2004), Nobuyoshi Araki expose les situations qui l'ont poussé à photographier des femmes nues.

De l'argentique

Nobuyoshi Araki ne se limite pas à l'argentique, mais ce dernier semble prépondérant dans ses prises de vue: Pentax 6x7 (appareil de prédilection ?), chambre, polaroid, Leica M...

Des tirages altérés

En 1972, lors d'une performance, le Super-Photo concert, les photos tirées de cette série sont photocopiées et envoyées par la poste à des destinataires choisis.
Il réalise aussi une série de photographies qui se démarque par les déformations apportées aux clichés. En effet, le tirage des épreuves s'est effectué à très haute température. Ensuite, le cliché est refroidi. Ensuite, il est accroché à l'extérieur. Ainsi, il est transformé par la lumière et les intempéries. De ce fait, ses photos sont le produit du temps présent. Il indique la date sur chacune de ses photographies, signifiant ainsi que le cliché est un moment du présent, entre le passé et l'avenir.

Des livres

Il a publié plus de trois cent cinquante-sept livres au Japon, chacun relatant un épisode de sa vie licencieuse. Ses photos, toujours accompagnées de textes sur le mode d'un journal intime et d'un essai, étaient à l'avant-garde des tendances artistiques du moment. Artiste prolifique, il a décliné de nombreuses séries de photos et d'essais, rapidement auréolée d'une atmosphère sulfureuse et de la figure mythique de l'artiste.

Takeshi Kitano ?

J’aime beaucoup Takeshi Kitano. Je l’adore. C’est un "super fake". Comment on dit "imposteur" en anglais ? Oui, c’est un bidon. Mais peut-être que ce côté "super fake" est ce qu’il a de plus proche de la vérité. Si ça se trouve, il est peut-être malhonnête, mais s’il retirait son masque on trouverait la vérité en lui. C’est un enfant, un gosse, un gamin. Tous les hommes ont intérêt à rester gamins. Ceux qui s’échinent à vouloir être adulte deviennent politiciens. Et parmi les politiciens, y'a pas grand-chose de bon.

En 20102, on apprend qu'il est atteint d'un cancer, ce qui n'atteint visiblement pas sa joie de vivre et de photographier.

Sources: Wikipédia / Arte.tv / Next (Libération)

Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki: Bjork
Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki
Nobuyoshi Araki