Masque

filtrer › tout / BD / illustration / photo / estampe
affichage › vignette /liste / intégral / diaporama

Karasu Tengu & Nue yokai (poster)

catégorie: 

[EDIT] Cette illustration est disponible:

  • en impression poster au format A3 sur du papier recyclé 120gr/m2 à 7€ !
  • carte postale au format A6 (10,5 x 14,8cm) sur papier 300gr recyclé

Karasu-Tengu et yokai Nue en geisha

Couverture du fanzine Beta #3, sorti en Janvier 2017, lors du changement du signe astrologique chinois et japonais: passage du singe au coq.

Cette illustration représente un karasu tengu à masque d'oiseau et un Nue à masque de singe (tous deux des yokais, créatures du folkore japonais), sous les trait d'une jolie geisha dont on voit le sein nu et le tatouage. Elle a une queue de singe, tient une tasse de saké et observe des orchidées Orchis simia (singe) alors que le Karasu tengu déploie ses ailes.

Disponibilité: 

Akaname (poster)

catégorie: 

[EDIT] Cette illustration est disponible:

  • en impression poster au format A3 sur du papier recyclé 120gr/m2 à 7€ !
  • carte postale au format A6 (10,5 x 14,8cm) sur papier 300gr recyclé texturé

Akaname, yokais qui squatte les salles de bain crados à la recherche de crasse à lécher, nettoie les pieds d'une apprenti geisha dans son bain, ayant couru dans la boue une nuit d'été pluvieuse.
Couverture du Beta #4

Disponibilité: 

Akaname

catégorie: 

[EDIT] La version couleur est disponible en impression poster A3

Akaname, yokais qui squatte les salles de bain crados à la recherche de crasse à lécher, nettoie les pieds d'une apprenti geisha dans son bain, ayant couru dans la boue une nuit d'été pluvieuse.
Couverture du Beta #4

Disponibilité: 

Mise en couleur sous Photoshop - disponible en impression poster A3

Karasu Tengu & Nue yokai

catégorie: 

Karasu Tengu & Nue yokai - illustration originale (encre de Chine)

[EDIT] La version couleur est disponible en impression poster A3

Karasu-Tengu et yokai Nue en geisha

Couverture du fanzine Beta #3, sorti en Janvier 2017, lors du changement du signe astrologique chinois et japonais: passage du singe au coq.

Cette illustration représente un karasu tengu à masque d'oiseau et un Nue à masque de singe (tous deux des yokais, créatures du folkore japonais), sous les trait d'une jolie geisha dont on voit le sein nu et le tatouage. Elle a une queue de singe, tient une tasse de saké et observe des orchidées Orchis simia (singe) alors que le Karasu tengu déploie ses ailes.

Disponibilité: 

Karasu Tengu & Nue yokai - version couleur (Photoshop)

Nue yokai

catégorie: 

version couleur (Photoshop)

[EDIT] Cette illustration est aussi disponible en carte postale au format A6 (10,5 x 14,8cm) sur papier recyclé 300gr/m2

En 2016, c'était l'année du singe dans l'astrologie chinoise et japonaise - Ce dessin couleur est la deuxième de couverture du fanzine Beta #3 !

Un nue (鵺) est une créature fantastique de la mythologie japonaise. Elle a la tête d'un singe, le corps d'un chien viverrin, les pattes d'un tigre et un serpent à la place de la queue. Un nue peut aussi se transformer en nuage noir et voler. À cause de son apparence, il est souvent appelé chimère japonaise.

Les nue sont censés être porteurs de malchance et de maladie. Une légende racontée dans le Dit des Heike décrit comment l'empereur du Japon tomba malade après qu'un nue eut décidé de s'installer au sommet du palais durant l'été 1153. Après que le samouraï Minamoto no Yorimasa eut tué la créature à coup de flèches, l'empereur guérit.

 

Disponibilité: 

Version dessin original : encre de Chine - A4

Karasu Tengu

catégorie: 

[EDIT] Cette illustration est aussi disponible en carte postale au format A6 (10,5 x 14,8cm) sur papier recyclé 300gr/m2

Masque japonais de coq - en 2017, c'est l'année astrologique du coq

WIKIPEDIA: Les tengu (天狗?, « chien céleste ») sont un type de créatures légendaires de la religion populaire japonaise, et ils sont aussi considérés comme des dieux shinto (kami) ou comme des yōkai. Bien que leur nom contienne le mot « chien » comme le démon chinois Tiāngǒu, les tengu, à l'origine, prenaient la forme de rapaces, et ils sont traditionnellement représentés avec des caractéristiques à la fois humaines et aviaires. Les plus anciens tengu sont dépeints avec des becs, mais ce trait a souvent été humanisé en un nez anormalement long, qui est actuellement largement considéré comme la caractéristique définissant le tengu dans l'imaginaire populaire.

Le Karasu Tengu sont donc le penchant "tête d'oiseau" et fait partie des Yokais les plus puissants !

Disponibilité: 

Black Alice: la traversée du miroir

catégorie: 

Black Alice traverse le miroir, laissant derrière elle son ancienne vie. Alice, petite fille esclave africaine, passe le pied à travers le miroir menant au pays des merveilles. Le pied d'Alice, de l'autre coté du miroir, est devenu blanc, transformé en squelette. La chatte blanche regarde son reflet noir. Le miroir, posé sur la cheminée, a une espèce de masque africain au dessus, avec une souris qui regarde la scène. Une pendule blanche en forme de lapin donne l'heure.

Disponibilité: 

Natür

catégorie: 

"Natür" est une bande dessinée créée lors des 23HBD 2015, dont les contraintes étaient: - thème : Les naufragés. - contrainte : Un caméo de David Hasselhoff portant un tee-shirt "I <3 Piak" (caméo = apparition fugace d'une célébrité - Piak = un illustrateur, private joke discutable) - format horizontal - BD de 23 pages + une page de couverture = 24 pages en 23 heures PS: la couleur et quelques applats de noir ont été rajoutés après les 23H Natür raconte donc la survie de naufragés sur une île déserte. Plusieurs planches venaient sans bulles et c'est une vision qui s'est imposée d'elle-même au final dans toute la BD, avec un dessin pleine page et des cases variables dans leurs formes et disposition. J'y ai gagné du temps et de la liberté. Quelques semaines avant les 23HBD, j'avais dans la tête: - cette idée d'île déserte un peu spéciale - l'envie de faire une BD sur un couple nu de petite taille portant des masques d'animaux et confronté à une nature primaire Natür est un hymne au retour à la nature, à l'abandon des technologies inutiles, au naturisme, à l'amour ou tout au moins la procréation, mais aussi un rappel au fait que l'humain n'est pas indispensable au monde Natür était au début dans un sens non chronologique mais les planches ont été reclassées dans un souci de compréhension. Cela dit, chaque planche raconte une mini histoire et traite d'un sujet auquel doivent faire face des naufragés sur une île déserte.

J295 /// LA PETITE MORT

J295 /// LA PETITE MORT
ILLUSTRATION : un bébé portant un masque de tête de mort tire la chaussette d'un de ses parents, en tenant sa peluche poule TEXTE : Bon, une fois n'est pas coutume, le billet d'hier étant pas mal fourni en images, je choppe l'image du père (une fois n'est pas coutume j'ai dit), trimbalant tout sourire son gosse sur les épaules. Enfin, sa mort, j'veux dire... EDIT: Et donc, vivre avec sa mort, finalement, ne serait-ce pas la meilleure manière de vivre en pleine conscience, l'ici et maintenant ? Le présent ? Sans forcément se projeter constamment dans le futur en faisant des plans sur la comète, ce qui, par ailleurs, n’empêche pas de faire quand même des projets sur le long terme, mais qui pourraient rester dans un certain flou, et donc non stressants... des idées, comme ça quoi...
Disponibilité: 
J295 /// LA PETITE MORT
J295 /// LA PETITE MORT

J268 /// FUCK THE RABBIT

J268 /// FUCK THE RABBIT
ILLUSTRATION : une prostituée à moitié dénudée aborde violemment un homme en costard portant un masque de lapin, lui mettant une main au panier et le forçant à lui peloter les seins TEXTE : Putain. Putain de merde, j'ai encore perdu ce talon de merde. Heureusement que ça me chaloupe le cul et que ça attire le client, parce que sinon je les aurais viré il y a belle lurette ! Tiens, quand on parle du loup... Et merde encore un cinglé de pervers... Qu'est-ce qu'il fout avec son masque celui-là ? Bon allez, on gonfle les nichons, je tombe une bretelle... salut mon lapin ! Tu cherches quelque chose ? Oui, viens là... approche... Un grand sourire, une moue de salope, de jeune salope. Ça y est, accroché ! Je sais pas si c'est que je louche légèrement, mais ils craquent tous pour ma belle gueule. Allez, une main au panier... Et l'autre sur les nichons, ou au cul, ça dépend de ces enfoirés... N'empêche, dommage qu'ils aient tous une bite à la place du cerveau, parce que des fois je me casserais bien d'ici avec un des ces richards... Pourquoi pas celui là... Je me sens toute chose, ça faisait longtemps... C'est peut-être sa tête de lapin ? Je veux dire, son masque zarbi... Ce monde pullule de cinglés...
Disponibilité: 
J268 /// FUCK THE RABBIT
J268 /// FUCK THE RABBIT
J268 /// FUCK THE RABBIT
J268 /// FUCK THE RABBIT

J231 /// FIN / DEBUT DU VOYAGE

ILLUSTRATION : l'âme ddu clone 66 de Jesusa, sous forme d'un corps nu de femme, s'élève au dessus de son corps physique, lors de l'ascension TEXTE : Je crois en fait que je n'étais déjà plus là. Il me semble que l'on continuait de me parler, comme une sorte de lointain écho. Et pourtant, j'avais encore la sensation et la vision de ce corps. De mon corps. Ce corps dont je me détachais. Physiquement,mais pas que. Il est devenu en quelques secondes une coquille vide. Inerte. Un contenant étranger. Qui d'ailleurs n'avait plus de limites aussi marquées qu'avant. Je commençais lentement à le distinguer depuis··· le dessus. Puis il s'éloignait de moi. Non. C'est l'inverse. C'est moi ou du moins ce qu'il en restait, qui m'éloignait. Prenant lentement de la hauteur. Au bout de quelques instants, je pus distinguer d'autres personnes autour de mon corps ou de mon cadavre, je ne sais comment le nommer. Mais je ne pus reconnaitre aucun de ces humains que j'avais déjà oubliés. Ce n'était plus important. Ca. Et tout le reste. Plus rien n'avait d'importance. Plus rien d'autre que de continuer à m'élever dans une espèce de chaude béatitude...

Disponibilité: