Back to top

2010: trouver du taf (3/7)

Chien Inde

Vétérinaire: inuile, mais alimentaire...

Il n'est pas si facile de trouver du boulot en tant que photographe, surtout si l'on est nomade et que l'on fait des reportages au long cours sur des sujets qui dérangent (tant le spectateur que celui qui est à l'origine de la situation du sujet). C'est pour cela que le boulot de photographe, en plus de la prise de vue (10% du temps), de la gestion et de l'administratif (TVA, impôts...), contient une part de démarchage pour vendre ses photos. Les agences peuvent se substituer à ce travail, moyennant une prise sur les ventes de 50% environ.

Dans mon cas, j'ai récemment repris le boulot de véto qui représente une très bonne base "alimentaire", même si cette activité est très intéressante en elle-même, je l'avais délaissé un peu, la trouvant inutile. Véto... inutile ?? C'est comme l'œil du photographe, un point de vue, et cette inutilité, si elle n'est pas financière, l'est réellement du point de vue de l'altruisme et de l'aide aux personnes à devenir meilleures et davantage instruites sur la vie, son déroulement ou un certains développement personnel dirons-nous.

Résolutions 2010 :

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…