Back to top

Dumping ground

J'ai la pèche ce matin: il ne pleut pas ou quasi. Je me grouille donc d'aller marcher un peu dans le dumping ground de Shivaji Nagar... Il est énorme, plusieurs kilomètres de long. Ca cause. Je prends un peu de lumière dans mes boites, et un camion citerne distribuant de l'eau potable me ramène à l'entrée où bien évidemment: photography not allowed... Mais bon, de plus en plus je vais prendre les ragpickers en portrait, et pas forcément sur leur lieu de travail

Je retourne vers le bus dépôt en traversant les bidonvilles... pas mal de photos intéressantes, tout au 35 mm, on s'y habitue vite, et j'aime assez le 35mm finalement... je l'utilise de plus en plus. Il ne fait pas trop cul-de-bouteille des nombreux photojournalistes qui prennent presque une photo en vous mettant le pare-soleil dans l'oeil (sans parler qu'ils ont parfois la fâcheuse manie de mettre une tête dans un angle, histoire de faire penser à Alien... voir un des derniers National Geographic sur les gorilles... même si le boulot de Brent Stirton est très complet) et permet de prendre le sujet dans son environnement... qui est ici assez crade, cela va sans dire... encore que.

Voila, Mumbai livre ses mystères et ses coins de rues. Ici peu de vaches, sauf au alentour de la décharge. Des bâtiments parfois très hauts, l'océan de chaque coté, un suburban train très pratique, peu cher, et souvent bondé... avec des rush matin et soir comme à Paris... Constitué d'îles auparavant, Mumbai comble les trous, mais les écoulements des pluies sont très mal gérés, alors ça inonde régulièrement comme hier, première page ce matin... Mais ça ne suffit pas à remplir le lac pouvait-on lire...

Voir plus de : 

up

Same same but… different