Back to top

Enfoirés de singes

Me voilà à Pushkar, assez touristique, et donc étape assez zen finalement. Le lac entouré de ghats rappelle Varanasi. Les rues plus que commerçantes, les singes, autour des temples... J'essaie de les shooter en vols, mais pas faciles ! ils sont tellement agiles ces enfoirés qu'à peine on baisse l'appareil photo, et ils sautent juste à ce moment là ! En plus avec mes vitesses qui merdent, pas facile de shooter à 1/125 ou 1/250... car en plus la vibration du déclenchement refait tomber la roue sur le seul cran potable qu'il me reste:1/50 de seconde... pas terrible pour de l'animalier en pleine action de saut... Les ghats, justement, surplombant donc le lac par une série d'escaliers, où l'on nous demande de se déchausser, car c'est un lieu sacré... Mais les escaliers sont par endroit tellement pourris par les merdes de pigeons (quand c'est pas carrément des bouses de vaches !), qu'on peut se demander si c'est pas du fouttage de gueule ! Ben non, ça fait parti d'un des très nombreux paradoxes de l'Incredible India ! Comme à Varanasi, où il faut pas mettre ses tongues dans le Gange, mais où l'on envoie par le fond des cadavres de vaches sacrées !...

Voir plus de : 

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…