Back to top

J066 /// ESC

Sasabudi /// Notes /// J066a /// ESC
Et quand on a une vie de merde (rapport au billet d'hier, bien sûr exagéré; je préfère toujours être français avec un cligo. en moins que syrien avec quelques ongles en moins... Bref, juste histoire de relativiser le truc) donc, quand on a une vie de merde ou des petits accrods en désaccord, on nait d'accord: (eh oui, c'est l'universalité qui veut ça: on nait tous et toutes d'accord, mais c'est l'éducation -religieuse ou non- qui nous met en désaccord, avec les autres, et avec nous même... Ainsi devrait-on peut-être mieux rester au stade pré-histqrique de l'éducation, ou -tout du moins- naturel, sans toutes ces mouches savantes qui nous-tournent autour). Bref, ça c'était le petit parent thèse du jour). Donc on nait d'accord sur le fait que quand un truc de merde nous arrive, on a encore le choix sur la gestion du truc: l'avaler d'une grosse gorgée style "même pas male", le genre de truc purement grosse brute insensible, mais la gorgée se transforme parfois vite en jus gluant acide tordboyaux... l'ulcère n'ère plus, il a trouvé refuge dans son subterfuge. L'autre choix est de penser à autre chose, et là, il faut bien l'avouer, dieu, dans son infinie bonté, nous a fourni un paquet de drogues pour se mettre le cerveau en mode off, tout du moins la demi-sphère gauche analytique. Et en plus comme Dieu est bon, ce. même cerveau gauche est capable de synthétiser et d'inventer tout un tas d'autres drogues de synthèse afin de s'inhihiler, un peu une sorte d'auto gestion en feed back... Tu penses trop ? Tiens, prends ça dans les dents ! Ca va mieux ? egnerflch... quoi ? Prflechsh... Bon c'est bon, le cerveau droit est maitre à bord le temps d 'une petite défonce... J'en vois déjà qui s' offusque: "mais... quoi ? il parle de drogues illicites ?" D'abord, c'est presque devenu un pléonasme, et en géhéral quand...
Sasabudi /// Notes /// J066b /// ESC

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…