Back to top

J169 /// Journée de la pouf

Aujourd'hui, c'est la journée de la femme, ou un truc comme ça. Putain de merde, nous v'la t'y pas le cul sorti des ronces... Si jamais il m'arrivait de jouer le jeu, je devrais me retenir de lui foutre une mandale en pleine gueule dès le matin. Heureusement, y'a toujours la clope pour mettre de bonne humeur. Faudrait peut-être aussi que ce soit moi qui fasse le petit déjeuner. La merde. D'un autre coté, ce sera peut-être moins dégueulasse que d'habitude. Ensuite, ce serait à moi d'aller bosser. A sa place. Saloperie de journée de merde. Et pourquoi pas passer l'aspirateur ou nettoyer les chiottes pendant qu'on y est ? Bref. Sinon, je devrais en plus la laisser partir au taf habillée comme elle veut. Autrement dit sans doute comme une putain. Et si je regardais ailleurs, je suis sûr que cette conne en profiterait pour y aller avec ma bagnole en se fumant une de mes clopes. Salope. On respecte plus rien si on va dans ce sens là. Tout part en couille dans cette société de merde. Si ça se trouve, elle mangerait même à la cantine. Avec des mecs. En face ou à coté d'elle. Quelle pute: je suis sûr qu'elle se laisserait draguer par mon pote Marcel. L'enculé. Et en rentrant le soir elle voudrait peut-être même boire de l'alcool, pendant que je serai en train de casser la gueule à Marcel au PMU. Je vais la niquer cette petite pute. Ah merde, j'avais déjà oublié. Cette journée de merde. Si ça se trouve, cette conne va vouloir choisir le programme à la téloche ce soir. Non mais où va-t-on ? Choisir. Et puis quoi encore ? Manquerais plus qu'elle veuille choisir la position dans laquelle je vais lui exploser le cul ce soir... Je suis pas dans la merde. Enfin heureusement, ça dure qu'un jour.

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…