Back to top

J325 /// La valse des pourquoi ou l'origine du tout

Ouch. J325. Reste donc "plus que" 40 jours avant J365. Autant dire une bagatelle. Nom de dieu. C'est dingue comme le temps passe vite. Surtout quand on s'occupe à vrai dire. Bref, peut-être le moment de faire un des derniers points sur cette expérience sasabudique ? Ou pas. Je crois que je vais me pencher davantage sur le pourquoi, pour une fois. J'en avais déjà parlé en fait: à l'origine, c'est un mixe entre les histoires sur les caricatures de Mohamed, et l'envie de faire une vidéo en time-lapse de ma face en laissant pousser mes poils. Mais pourquoi ? Paske je trouvais ça délirant, performant, défi personnel. Mais pourquoi ? Paske nouveau, pour moi. Mais pourquoi (MP) ? Paske (P.) pas encore fait. MP ? P. Pas eu le temps, pas pensé, nouvelles technologies... MP ? P. en vadrouille tout le temps, paske je prends pas le temps. MP ? P. je le fuis, ou j'essaie d'en profiter à fond, au max. MP ? P. comme vous, la mort me traque. MP ? P. je suis mortel. MP ? P. je suis vivant. MP ? P. qu'on m'a donné la vie sans l'avis, en même temps que la mort. MP ? P. j'imagine que c'est un acte qui aide à échapper à sa propre mort, comme si, en transmettant une partie de ses gènes, on transmettait aussi une partie de sa vie, et qu'on continuait à vivre malgré' sa propre mort. MP ? P. c'est le propre de ce qui est vivant, de vouloir continuer de le rester. MP ? P. qu'on est à la fois 'égoïste en tant qu'être humain, et qu'on veut transmettre NOS gènes, et qu'on a aussi une espèce d'instinct de survie, mais de l'espèce, alors que, paradoxalement on essaie de sauver notre espèce, on la détruit avant tout, notamment en détruisant les autres espèces, par de mauvais choix de consommation et donc de production, de choix de la primauté de la raison artificiellement intelligente sur le ressenti instinctif. MP ? P. on a ét

up

Same same but… different