Back to top

Papier: coton ou cellulose ?

Comparatif papier coton  et papier cellulose

Comparatif papier 100% cellulose Montval (gauche) et Papier 100% coton Artistico blanc naturel (droite)

Pour beaucoup d'artistes, le seul papier valable est le papier 100% coton. Mais voilà, il est cher ! Quand je me suis mis un peu plus sérieusement à l'illustration, j'ai acheté du papier en rouleau, d'abord du 100% cellulose, puis du 100% coton lors d'une promo... Ben je suis pas là de racheter des feuilles 100% cellulose... Explications...
NB: je parle ici de papier 300gr/m2 grain fin, adapté à l'aquarelle; pour de l'encrage simple, on peut tout aussi bien prendre du papier plus lisse en surface et moins épais, donc moins cher etc, mais qui peut le plus peut le moins...

Acheter du papier en rouleau

Pourquoi acheter du papier en rouleau plutôt qu'en feuille prédécoupées ?

  • Avantages: on est rarement à court de papier /// choix du format des feuilles lors de la découpe (panoramique, estampe...) /// tarif moindre au m2
  • Inconvénients: il faut le couper /// Avoir la place (coupe, stockage) /// Lui redonner une forme plane (plus rapide si 100% coton) /// parfois, si on calcule mal, on peut avoir des chutes peu utilisables

Papier 100% coton ou 100% cellulose ?

Je ne comparerai ici que les deux types de rouleaux que j'ai essayé: le Canson Montval versus le Fabriano artistico blanc naturel:

  • Montval: 100% cellulose, c'est-à-dire du bois ! Il est corrigible à l'aquarelle, puisqu'il a une surface plus lisse (etc): on peut enlever une partie de l'aquarelle même après séchage. Intérêt pour le débutant mais inutile pour le confirmé. Naturellement très blanc.
  • Fabriano artistico blanc naturel:
    • première différence, le blanc naturel est ivoire : chacun ses goûts mais perso j'adore ! Je déteste ce blanc qui n'existe pas dans la nature... De plus, le jaune donne à la fois une teinte vintage et apporte de la chaleur. Sinon il y a dans la même gamme le Blanc intense.
    • Deuxièmement, il est plus souple: on dirait qu'on se rapproche du textile... naturellement puisque c'est du 100% coton ! Du coup le risque de faire une marque de pli est amoindri, et il garde moins la forme arrondie du rouleau après la découpe... tout bénéf !
    • Pour le reste, c'est un peu subjectif, mais il pompe un peu plus que le Montval qui avait tendance à garder un peu en surface, et sèche donc plus rapidement (moins de risque de baver u de trace en passant la main sur un endroit pas encore sec). On gagne également en précision, et les aplats de noir sont plus homogènes.
    • Il garde un coté plus mat sur les aplats de noir (car moins lisse en surface).
    • Le coton semble plus costaud à la fois au passage de la plume (je n'ai plus de petits bouts de papier qui se détachent et font des pâtés après avoir scotché la plume) et au grattage (plus uniforme, s'arrache moins en couches).
    • le coton est sensé offrir une meilleure conservation dans le temps et une absorption de l'eau plus homogène (moins de déformation du papier)

Papier fabriqué sur table plate ou forme ronde ?

À mon avis, certaines différences du Montval avec l'Artistico blanc naturel s'explique aussi par leur mode de fabrication:

  • le Montval est fabriqué sur table plate
  • le blanc naturel l'est sur forme ronde: plus traditionnel, ce procédé confère à priori une résistance accrue (fibres plus longues), plus homogène (fabrication plus lente), plus stable à l'humidification (fibres orientées dans toues les directions) etc...

En conclusion, si vous tombez sur une promotion (genre -50%) pour du 100% coton, n'hésitez pas ! Et si vous avez peur de ne plus pouvoir corriger, prenez-le comme une chance de progresser ! Et puis, je suis sûr que très peu d'entre nous utilisent cette caractéristique.

Comparatif papier coton  et papier cellulose

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…