Back to top

Rapiapology - Filipino #1

Ça y est ! Ouf ! Enfin !! Après 3 mois de trip et 1 mois de squat en Franche Comté, les premières planches de mon trip aux Philippines, après le trip au Japon, voient le jour ! Autrement dit, je les ai encrées : effectivement, pendant le trip je ne faisais "que" le scénario et la mise en page, autrement dit le crayonné, ce qui permet de dessiner en étant fraichement imprégné des influences du voyage. Je remettais l'encrage à plus tard car pas le temps de voyager et d'encrer... en tous les cas pas avec mon niveau et ma technique actuelle. Tout cela va changer un de ces quatre je l'espère mais ne nous leurrons pas : la bande dessinée est un art (ou pas) qui prend du temps !

Bref, assez bavardé. Ces premières planches font l'éloge de la Rapiapologie, ou l'art d'être rapiat, radin... ou tout simplement l'art de ne pas dépenser plus que l'on gagne, de ne pas péter plus haut que son cul, ce qui -scientifiquement- est très ardu, mais que certains individus naturellement doués arrivent à faire en pratique.

Je fais toujours attention à mes dépenses quand je voyage et -diront certaines mauvaises langues- je suis une sorte de radin-rapiat. Je sais que je dois avoir un problème avec ça et j'y travaille parfois, mais je crois que c'est -objectivement- juste associé à mes faibles revenus. Euh, enfin, je veux dire, au niveau du RSA. Ben oui, je fais du graphisme et des sites internet de temps en temps, mais visiblement pas suffisamment, et, d'un autre côté, le RSA me permet cette transition (encore une ?) vers un autre média que je trouve assez exceptionnel en terme de possibilités narratives : le super mix entre le dessin et le texte, initié lors de mon année sasabudique.

Donc en voyage, ben ouais, je prends le bus local, le train et j'essaie toujours de grappiller quelques euros par ci par là. Alors je vous vois venir: "tu pourrais lâcher un peu et donner à ce chauffeur de bus ou de moto-taxi 1€ de plus !!"

QUOI ? Mais vous allez pas bien ? Lui donner un pourboire équivalent à une demi-journée de travail ??

Ben ouais, quand je suis en trip (en général 1 à 3 mois dans le même pays), je finis par penser dans la monnaie locale. Alors du coup, 50 pesos philippins (soit ±1 euro), ça se file pas comme ça, et c'est toujours ça de pris ! Et ouais, je sais, je suis un gros radin, et j'ai pas -trop- honte de le dire. C'est aussi d'une certaine manière l'effet des croissants décroissant.

[PS] Bon ok, ces trois planches sont nases... Mais pendant ce voyage de 6 mois, dont trois dans le froid Japon avant de voler vers ces chaudes Philippines, j'ai essayé d'apprendre à faire en BD ce que je savais déjà faire en photo ou en écriture: voyager et créer. Et autant c'est simple d'écrire sur Bhopal ou de prendre des photos à Tchernobyl, autant faire de la bande dessinée tout en voyageant peut s'apparenter à la pirouette-cacahuète: en effet, en plus d'écrire, il faut mettre en image, et pas des moindres = du dessin (en bande). Alors c'est sûr, le tout est de se fixer des objectifs à sa hauteur, mais avec l'art (ou pas), mieux vaut essayer de ne pas être trop radin... Alors ces trois planches sont assez basiques, mais je pense que les prochaines seront de mieux en mieux (hum !).

Et c'est aussi cela que j'ai appris pendant ces six mois: faire de la bande dessinée.

même si j'ai pas toujours réussi...

up

Same same but… different