Back to top

Carte postale

Envoyez une carte pour un anniversaire, pour vos vœux, ou  pour toute déclaration enflammée… ou pas.

Foxy, déesse de l'amour (poster)

1,00 €
Impression numérique

NB : les posters et cartes postales ne seront pas disponibles avant le 12 décembre.

Mise en trame digitale du dessin original Foxy, la déesse de l'amour.

Accompagnée (ou assaillie ?) par plus de quarante animaux, elle fume une clope ou un joint. Elle est tatouée de nombreux troisième oeil (genou, main), et en arbore un sur son front. Le soleil en est un aussi.

Les animaux sont : la déesse renard, marabout, sphinx à tête de mort, scarabée rhinocéros, grenouille kambo, barracuda, crocodile, hippopotame, scolopendre, libellule, étoile de mer, limace, singe nasique, vautour royal, chenille, cerf, koala, poulpe, tortue des Galapagos, manchot, rhinocéros, maki catta, blatte, loup, gecko, crabe, lièvre, castor, vipère, corbeau, megaptère, axolotl, requin baleine, murène, carangue, cobra royal, ours malais, rat, flamand rose, kiwi, chauve souris, tigre, tamanoir.

Ce dessin peut aussi être compris comme les possibles animaux de pouvoir d'un point de vu chamanique, qui peuvent nous donner force, clairvoyance, guérison, rapidité, souplesse, agilité etc.

NB : ce dessin est sur le coté avec les marges bleues typiques du papier manga. Elles sont quasiment invisibles, surtout avec le remplissage des petits traits.

Freaky Julia

1,00 €
Impression numérique

Nouvelle coloration et effet de trame pour cette illustration de Freaky Julia, alias Julia Pastrana.

›› voir l'original en noir et blanc

Cette illustration est basée sur une histoire vraie, dans le milieu des Freak Show, spectacle forain montrant des freaks, des "monstres humains", atteint le plus souvent de maladie génétiques, dégénératives, mentales...

Julia Pastrana, la femme singe (› wikipedia)

Dessin librement inspiré de la vie de Julia Pastrana (1834, au Mexique - 25 mars 1860, à Moscou) qui a été connue comme « la femme-singe » ou « la femme la plus laide du monde ».

Le lieu de naissance de Julia Pastrana n'est pas clairement connu. D'après certains rapports, Theodore Lent aurait trouvé dans une grotte, en compagnie de sa mère, un enfant souffrant d'hypertrichose universelle congénitale terminale (CGHT)1, et l'aurait acheté à sa mère dans le but de l'exhiber en public. Par la suite, Julia put apprendre à chanter, à danser et à s'exprimer dans trois langues, à l'écrit et à l'oral.

Julia Pastrana, dont la taille était de 1,34 m environ, présentait d'autres particularités, outre sa forte pilosité. Elle avait des oreilles extraordinairement développées, un grand nez, une mâchoire fortement prognathe et, à ce que l'on raconte, deux doubles rangées de dents. Theodore Lent souhaitait l'exhiber en public sur les trois continents en tant que « femme-singe ».

Le fait qu'elle fut mariée n'est pas vérifié. Quoi qu'il en soit, au cours d'une tournée à Moscou, elle donna naissance le 20 mars 1860 à un enfant, atteint, lui aussi, d'hypertrichose, qui mourut peu après la naissance. Julia Pastrana ne lui survécut que de quelques jours.

Chimp' au troisième œil

Chimp' - série "Open it !"

Ouverture sanguinolente du troisième œil chez un chimpanzé en T-shirt arborant le troisième œil des Illuminati, fumant le cigare.

Le troisième œil, dans l'ésotérisme, est l’œil de la connaissance, situé au 6e chakra (hindouisme et bouddhisme), un point de focalisation pour la méditation (taoïsme et pratiques méditatives). Son ouverture apporterait perceptions nouvelles et extra-sensorielles…

Éléphant au troisième oeil

Éléphant - série "Open it !"

Ouverture sanguinolente du troisième œil chez un éléphant en T-shirt "33", et portant un bandana "NY".

Le troisième œil, dans l'ésotérisme, est l’œil de la connaissance, situé au 6e chakra (hindouisme et bouddhisme), un point de focalisation pour la méditation (taoïsme et pratiques méditatives). Son ouverture apporterait perceptions nouvelles et extra-sensorielles…

Jap the Pirat

Jap the pirate est un pirate d'âge moyen, rêvant d'écumer les mers du monde entier, et de vivre en détroussant les plus riches au profit des plus faibles, notamment les habitants de son ile Yaku-shima au Japon.

Pour ce faire, il compte sur son troisième oeil, fraîchement tatoué, pour lui montrer la voie, et sur les conseils qu'il dit entendre de son gecko, constamment caché dans sa barbe à la recherche que quelques moustiques à gober.

Mais aujourd'hui, il ne voit ni n'entend rien. Peut-être devrait-il changer de lunettes soupira-t-il…

The afro mama

The afro mama, comme on l'appelle dans ce bas quartier, fume une cigarette sur le trottoir. On la reconnait facilement grâce à sa coupe afro énorme, et ses seins nus sous son chemisier trop petit.

Son regard pensif laisse deviner une nostalgie, celle de son enfance : petite, elle se voyait chanteuse de funk, diffusant l'amour dans le monde.

Mais la vie et les factures l'ont vite rattrapée… Elle a fait une passe, puis deux. Elle rêve toujours de diffuser l'amour, comme le montre sa fumée de cigarette, mais on ne lui demande qu'une chose : du sexe…

C'est à ce moment précis qu'elle décida de réaliser ses rêves…

Pages

up