Back to top

Artiste auteur : comptabilité avec iCompta

Salut

En ces temps de déclaration des revenus pour les artistes auteurs, je me suis dit que partager mon modèle iCompta pourrait en aider quelques un.es.

iCompta est un logiciel léger et bon marché pour MAC, IPAD-OS et iOS avec lequel je fais ma comptabilité (régime réel normal avec TVA) d'artiste auteur BD depuis plusieurs années. Seulement voilà, le logiciel, à la base, n'est pas super optimisé pour les artistes auteurs. Afin de ne pas passer des journées à faire notre comptabilité, j'ai inclus des "catégories", celles-là même que donnent les impôts pour les artistes auteurs avec déclaration BNC (Bénéfices Non Commerciaux) 2035 (et volets 2035A et 2035B ± immobilisations).

Opter ou pas pour le Régime réel normal, avec TVA

Pourquoi opter pour toutes les options ?

  • TVA : en tant que créateurs d'oeuvres originales, nous vendons à 5,5% alors que nous achetons à 20%. Nous sommes ainsi souvent en crédit de TVA, que l'état nous doit. Cela s'inverse si vous achetez très peu et vendez beaucoup.
  • opter pour la TVA est aussi intéressant quand on fait de gros achat (neuf ou en occasion à des pros fournissant une facture avec TVA), notamment informatiques
  • les auteurs BD ont parfois beaucoup de frais de déplacement, studio etc. La règle est simple : si vos frais sont en dessous du forfait déductible des revenus de ± 30%, comme les graphistes par exemple (qui, une fois leur matos informatique acheté n'ont presque plus de frais), il est plus simple d'être en micro BNC. Mais au delà de 30% de frais (sur le total de vos revenus), alors il vaut mieux être au régime réel normal qui vous permet de TOUT déduire. 
  • opter pour le régime réel vous permet aussi d'avoir une vision d'ensemble de votre "boite" : où avez-vous le plus de frais ? de revenus ? Comment faire alors pour inverser la tendance (en cas de déficit) ou l'accentuer (en cas de bénéfice) ?

iCompta : un logiciel léger, bon marché, avec la TVA

Certes, iCompta de LyricApps n'est pas une usine à gaz où tout serait déjà disponible, mais je le trouve personnellement suffisant. Voici ma démarche :

  • si vous ne faite pas trop de chiffre d'affaire, utilisez votre compte bancaire personnel : le compte pro n'est pas obligatoire. Cela dit, pour simplifier votre compte perso et limiter les dépenses personnelles, essayer de payer au maximum vos dépenses personnelles en liquide, et vos dépenses pro en carte.
  • abonnez-vous au relevé électronique mensuel de votre compte chèque bancaire
  • dès réception de ce dernier : faites vos comptes (une fois par mois donc) :
    • téléchargez le modèle ci-dessous et renommez-le par exemple "nom_prenom-année.cdb"
    • renommez les comptes, par exmple en proannéeRD (Recettes-Dépenses) ou proannéeCR (Compte de Résultat), en fonction des années que vous voulez traiter. Avoir un compte "année+1" est intéressant en cas d'immobilisation étalée sur plusieurs années
    • il est possible de télécharger vos comptes bancaires directement, dans un compte perso par exemple. Perso je ne l'ai jamais fait mais ça doit être pratique. A mettre en place donc…
    • sinon, ajoutez toujours directement dans i-compta (dans le compte proannéeRD) les achats sur internet, pour ne pas les oublier, et vos achats dont vous avez gardé les tickets de caisse et factures du mois.
    • à chaque ajout de ligne (dans le compte proannéeRD), ajouter la catégorie correspondante : verte (crédit) ou rouge (débit) ou jaune (immobilisation), dans la barre latérale droite, sous-opération. C'est le plus important pour ne pas se galérer à la fin de l'année : toujours faire ses comptes au fur et à mesure de l'année (une fois par mois ou semaine suivant le nombre d'opérations) et toujours bien remplir la catégorie et le taux de TVA (qui devrait en théorie calculer le montant de TVA, parfois à ajuster un poil par rapport à la facture).
    • déclarez votre TVA tous les 3 mois (ou plus) permet aussi de vérifier chaque opération, le taux de TVA etc.
  • En début d'année (mars, avril ou mai), faites votre déclaration :
    • si ce n'est déjà fait, copiez-collez le compte proannéeRD et renommez-le en proannéeCR. Vérifiez les immobilisations, dispatchez-les sur plusieurs années, si ce n'est pas encore fait. Ajoutez vos indemnités kilométriques (le coefficient est ajusté tos les ans)
    • puis faites vos comptes en utilisant les filtres. À ce stade là, il est important de bien cliquer sur votre compte proannéeCR de l'année dernière, et que celui-ci soit bien uniquement pour 1 an (voire moins si vous avez créé votre boite en cours d'année). Les filtres sont basés sur les catégories, d'où l'importance de ne pas en oublier : toutes vos opérations pro doivent être catégorisées en vert, rouge ou jaune. Si vous avez du blanc (sans catégorie), du gris (perso) ou du noir (famille de catégorie) corrigez. Il vous en manquera peut-être. À vous de les créer au besoin.
  • imprimez / exportez vos comptes RD et CR, en choisissant par exemple PDF en bas de la boite de dialogue

À améliorer

  • Sur iPad-OS, la barre latérale s'ouvre uniquement quand on ajoute une opération. Sur un ipad, la configuration devrait clairement avoir la même que sur Mac.
  • pouvoir afficher les filtres dans une barre latérale comme les catégories, et les colorer serait un plus au niveau lisibilité
  • ajout d'opération : apuyer sur "tab" après la TVA dans sous-opération ne renvoit pas à la catégorie.

Pour aller plus loin

iCompta de LyricApps

Procurez-vous le livre Profession graphiste indépendant: Statuts et démarches - Droit d'auteur - Aspects commerciaux - Pratiques à l'épreuve de Julien Moya et Éric Delamarre

ou Artiste plasticien: Statuts sociaux et fiscaux - Droits d'auteur - Economie de l'oeuvre qui est moins complet à mon sens.

NOTEZ-BIEN : ceci est un modèle. Il n'a pas toutes les catégories, ni tous les filtres correspondants. A vous de les ajouter. Si vous trouvez un problème dans les filtres, contactez-moi. Ou contactez le support iCompta. Je ne serai jamais responsable d'erreurs dans le modèle fourni ci-dessous ou d'erreurs dans vos comptes. Je vous propose juste mon modèle de base, pour vous simplifier (j'espère) la vie si comme moi vous avez choisi le régime réel normal avec TVA en tant qu'artiste auteur.

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…