Back to top

Barbarella & the vintage monsters

Barbarella & the vintage monsters

Barbarella, alias Jane Fonda, est la proie consentante de vieux monstres de cinéma vintage : Frankenstein, le fantôme de l'opéra,  l'homme invisible (en plein cunnilungus), Dracula, l'homme-loup et la créature du lagon noir.

Ce dessin concentre la réalité de nombreux film vintage d'horreur : un monstre veux secrètement "se faire" une belle et jeune demoiselle aux formes plantureuses. Cette réalité a fait les couvertures des magazines d'horreur (Witches tales, Weird…) et fantastiques d'avant garde (Amazing…) pendant des décennies !

J'adore personnellement le genre, même si j'en ai très peu lu. A regarder de plus près les couvertures, qui à elles seules sont des concentrés de cette réalité, elles reprennent toutes : une femme très légèrement vêtue, face à un monstre énorme et dégoûtant, avec éventuellement un homme entre les deux, comme un espoir de sauvetage de la belle face à la mort inhumaine. On a donc les trois éléments : la femme = le sexe, monstre (humain ou non, mais bizarre, weird) = la mort et à la fois le fantastique, ± une lueur d'espoir dans l'homme. Inutile de dire que le sexe, avoué ou non, ainsi que la mort, nous fascinent. Ajouter le fantastique et donc la sortie de notre routine professionnelle ou personnelle, et c'est le jackpot ! Mais le sexe a quoiqu'il en soit le fin mot de l'histoire : soit le monstre copule avec la femme après avoir écrabouillé l'homme, soit l'homme tue / fait fuir le monstre, et peut alors copuler avec la femme. Mais heureusement, il y a alors l'Amour avec un grand A. Hum ! Ouf : sauvé(e) !

Mysogyne ? Fantasme de viol ? Machisme ambiant ? On peut dire ce que l'on veut, mais qu'on soit homme ou femme, ne rêve-t-on pas de rencontrer l'amour chez le sexe (en théorie) opposé, et ce à travers une épreuve (initiation) qui nous aura rapprochés ? Alors franchement, vivement les monstres ! Non ?

Dessin réalisé pour un fanzine dont le thème était "lo-fi / sci-fi", autrement dit "low science fiction", sience fiction de bas étage ou basse résolution ou faite avec des moyen d'un autre âge…

› Lire le billet (anglais) sur les monstres vintage

Same same but… different

up