Back to top

J224 /// Le pachyderme orgasmique

Le site internet de l'asso. vantait les mérites de leurs actions: écologiques, spirituelles, orgasmiques, karmiques. J'me rapelle encore quand je suis arrivée sur le site de réintroduction, au milieu de nulle part, à une heure et demi de pirogue du dernier village, lui-même à deux heures de la dernière route goudronée. À peine le temps de poser le sac à dos que je partais déjà avec mon co-équipier congolais remplacer le groupe au suivi des chimpanzés, à quelques centaines de mètres de là. Ce dont parlais moins le site internet, c'était des éléphants, très nombreux à cette époque. Trop. Je me rappellerai toujours de celui qui nous a chargé de trop près; tellement que je me suis retrouvée collée sur son dos, ne sachant plus quoi faire, n'osant plus bouger une oreille. Dans cette cavalcade insensée, j'avais tout perdu: feuilles de suivis, lunettes, chaussures, casquette... Je voyais donc tout trouble, mais les soubresauts de mon corps indiquaient clairement que le pachyderme poursuivais sa fuite. C'est alors que j'ai senti une sorte de tentacule entre mes jambes, reniflant, avant de remonter le long de ma poitrine et de m'aspirer littéralement un sein. Je me sentais à la fois coincée et remuée de manière cyclique par le pas lourd mais silencieux de ce mastodonte. J'ai du tombé dans les pommes, puisque ce sont mes derniers souvenirs, avant de me réveiller curieusement joyeuse et groggy dans mon nouvel univers, kaki trouble.

légende: une jeune femme se retrouve sur le dos d'un éléphant qui la tient par la jambe et lui aspire un sein avec sa trompe 

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…