Back to top

BD : Papier Arches vs Fabriano vs Winsor & Newton et encres Pilot vs Kaimei vs baton vs Lefranc Bourgeois

Salut

Je continue mes tests, cette fois surtout pour tester le papier Arches, dont de nombreux artistes clament la qualité. Qu'en est-il face au Fabriano que j'utilise depuis des années ? Ben le papier Arches est une sacrée merde… Pour ce que j'en fais ! Explications…

Test de papiers pro. en BD et Illustration :

Les papiers testés sont (tous 100% coton) :

La suprématie du Papier 100% coton

  • il permet donc des effets de texture : le papier 100% coton a du grain, contrairement à un papier lisse (manga, bristol, coton satiné, Montval…). Mais si vous recherchez un trait aux bords super lisses (et donc très graphique, mais pas très réel), mieux vaut un papier satiné (coton ou pas), mais qui boira moins l'encre, et donc aura des noir moins poussés
  • l'encrage une fois sec tient donc mieux à l'eau car l'encre est mieux emprisonnée dans le papier (connexion encre-coton meilleure que encre-bois et/ou encre plus en profondeur)
  • l'encrage une fois sec tient mieux au gommage, pour les mêmes raisons
  • on obtient des noirs plus profonds car le 100% coton en grain fin / torchon boit plus l'encre et donc la concentre plus
  • le 100% coton fin/torchon bave moins (car il absorbe plus) : l'encre passe plus rapidement dans les couches de coton inférieures et sèche plus rapidement
  • le papier 100% coton permet une meilleure conservation dans la temps car il est moins acide : pas ou peu de jaunissement du papier, et donc conservation des couleurs mais aussi du contraste, surtout par rapport au papier cellulose (bois)
  • le papier 100% coton est plus souple : il revient mieux à plat si on découpe dans un rouleau, et revient mieux en place après l'avoir imbibé (aquarelle, aplats de noirs…)

Le Winsor et Newton n'est pas du tout waterproof… WTF ??

  • le grain torchon parait plus lisse que le grain fin
  • c'est le plus blanc de tous (je préfère quand c'est cassé ou ivoire)
  • l'encre (Pilot waterproof) ne tient pas à l'eau et c'est une très mauvaise surprise pour cette marque dont j'utilise les aquarelles : ÉLIMINÉ ! Pourquoi ? Après tout si l'on fait seulement du pur noir et blanc, on peut se dire que l'on n'a pas besoin de ce coté Waterproof, mais dès que l'on pense lavis, aquarelle, il faut un papier sur lequel l'encre tienne bien. Mais il y a aussi les accidents : renverser un pot d'eau sur une planche, ou bien une planche qui prends la pluie, ou pire une inondation. OK c'est rare mais ça arrive. De plus, la sueur des mains, lors de l'encrage, de la mise en couleur, du gommage, peut faire des traces.

Le papier Arches réagit très bizarrement

  • il est blanc cassé (cool) et le grain torchon parait un peu plus cassé (crème : donc non homogène pour le même papier… pas très pro…)
  • mais le gélatinage à cœur du papier est à double tranchant : il permet de retoucher plus facilement (un peu comme sur un Montval cellulose), mais de ce fait il boit moins d'encre et plus lentement = on peut plus facilement baver car l'encre pour les contours sèche moins vite. Pour les lavis, on peut les retoucher plus facilement, le temps qu'ils soient absorbés. Mais si l'on travaille en couche, on passe son temps à attendre que la couche précédente sèche. Je n'ai jamais utilisé autant le sèche cheveux qu'avec que sur le papier Arches. Bref, ce papier ne correspond pas à ma technique (du moment). Certes, on a plus de possibilités, mais ça me fait penser à un papier pour débutant (comme le Canson Montval).
    La gélatine permet cependant de gratter en ayant moins de peluchage, sans être aussi fin que sur le papier manga IC-inc. Le grattage est plus simple car l'encre va moins en profondeur, mais il est aussi moins précis.
  • mais le plus insupportable, c'est de passer un coup de pinceau rapide et d'avoir à la fois un trait aux bords irrégulier, et un trait gris foncé car le papier n'absorbe pas… Certes il parait que si l'on imbibe le papier avant de s'en servir (comme quand on scotche le papier avec du kraft pour l'aquarelle par exemple), il absorbe plus… Ce qui n'est absolument pas pratique pour un encrage !
    [EDIT] après un test encrage avec l'encre Lefranc Bourgeois, l'effet du trait aux bords irrégulier est moindre. Donc Toujours penser lors de comparatifs à un couple ou un trio Papier-Encre/Aquarelle-Outil
  • avec un pinceau sec, il est plus facile (car absorption moindre) de faire un effet sur le grain en frottant le pinceau de manière tangentielle
  • une fois mes lavis effectués, le papier est plus rigide que du Fabriano ou Winsor et Newton, et donc plus difficilement scannable
  • Bref, le papier Arches se veut traditionnel mais ne l'est pas, car il a été "pensé" par des ingénieurs, qui selon moi ont eu des fausses bonnes idées (le gélatinage), comme à chaque fois que l'on réfléchit trop en voulant "bien faire"…

Winner : Papier Fabriano Artistico 100% coton grain fin Traditionnal White

  • le papier Fabriano parait plus lisse en grain fin (c'est mieux pour écrire à la plume), plus feutré
  • le papier Fabriano absorbe plus (noirs plus profonds) et plus rapidement : il apporte un gain de temps de séchage (et de l'utilisation du sèche-cheveux), bave moins, et l'encrage sec tient mieux à l'eau et au gommage
  • j'aime bien son coté ivoire (en Traditionnal white ; l'œuvre originale finale est plus "chaude", notamment en aquarelle ou en lavis d'encre qui prennent un léger coté sepia), même s'il est vrai qu'on perd un peu en contraste, en "blancs"
  • il reste plus souple (non gélatiné) après les l'avis, et donc plus facilement scannable car il se déforme moins ou revient plus facilement en place
  • le grain fin est idéal pour moi : sur le grain torchon, le grain donne trop d'irrégularités dans le trait, notamment en écriture des bulles de BD. Le papier grain satiné me parait au contraire trop lisse et donc trop graphique, pas assez réel, et n'absorbe pas assez (encre moins noires, encrage qui tient moins au gommage)

Test des encres pour la BD :

Une bonne encre selon moi devrait :

  • être waterproof : tenir une fois sèche à un rinçage, à la sueur, à des lavis, aquarelle, inondations ou accidents aqueux…
  • avoir des noirs profonds
  • tenir au gommage : les noirs doivent rester profonds
  • partir dans le jaune plutôt que le bleu lors de la dilution : c'est plus chaud et s'accommode mieux avec un papiers blanc cassé ou ivoire.
  • être assez liquide (pas trop pâteuse) : sinon elle s'agglutine et abîme le pinceau, coule moins bien sur les plumes (voire ne descend pas du tout !), et demande plus d'effort au nettoyage du matériel.

Les encres testées sont :

  • encre de Chine en bâton (encre 101) : tient bien au gommage, mais n'est pas totalement waterproof, quelque soit la dilution. Donc à éviter si on recherche absolument la lumière… Elle n'abîme pas les pinceaux puisque se nettoie assez facilement à l'eau.
  • encre Pilot noir et or waterproof : tient bien à l'eau, moyennement au gommage. Je l'utilise sur papier manga ou pour les textes des bulles
  • encre Kaimei bokujuu : non waterproof, surtout dans les noirs profonds : ÉLIMINÉE (même si j'aime bien son odeur de pin… mais bon, une inondation et c'est bye bye l'encrage…). Elle tient bien au gommage.
  • Lefranc Bourgeois Nanking indian ink : c'est finalement la bonne surprise de ce test : même si à priori l'encre n'est pas la spécialité de la marque, la Nanking tient bien à l'eau et au gommage. Elle à un coté un peu bleu en faible dilution et plus jaune en forte dilution. En revanche, il faut rincer plus souvent le pinceau, car elle a tendance à faire des pâtés à la base des poils, qui sèche et les abîment.
  • encre Sennelier La pagode : non testée ici, mais je sais qu'elle est waterproof, a des noirs profonds (cool pour les aplats) tient au gommage, est légèrement brillante une fois sèche, mais pâteuse, et qu'elle laisse une épaisseur (intéressant pour limiter les lavis ou couleurs). Cette épaisseur vient sans doute d'une gomme arabique qui abîme aussi les pinceaux : rincer plus souvent.

En bref, je suis plutôt déçu par le papier Arches, qui me fait l'effet d'un papier pour débutant, et qui n'est finalement pas adapté à un travail rapide. <3 Fabriano.
Ne pas oublier que c'est un couple encre / papier qu'il faut tester, et non juger une encre ou papier seul.e. Par exemple la Pilot Waterproof sur du Winsor & Newton bave à l'eau : certains accuseront le papier, d'autres l'encre. Je pense que c'est davantage le papier qui foire… Mais si ça se trouve, avec une encre de Chine Winsor & Newton, le trait ne bouge pas !!?

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…