Back to top

Cette France qui pue...

CRS lors des manifestations contre les réformes à Lyon

CRS lors des manifestations contre les réformes à Lyon

La France commence à puer gravement ces temps-ci, notamment quand on entend certains sondages créditant Marine LePen de plus de 14% d'intention de vote pour l'élection présidentielle. Alors bien sûr les sondages racontent bien ce qu'on veut leur faire dire, mais dans le cas du Front National, c'est parfois plutôt une sous-estimation du résultat final, tant il est puant de voter pour ce parti (les interrogés n'osent pas toujours avouer qu'ils votent FN). Pourquoi parler de l'extrême droite ? Parce que les politiques en place ont fait un sale virement à droite... en fait à droite de la droite. Les infos le soulignent en ce moment: la répression a définitivement pris la place de la prévention, comme le souligne le décès récent d'un homme touché par un flash-ball à Marseille, arme critiquée pour sa dangerosité lors d'atteinte faciale. L'utilisation du Flash-Ball a été généralisée au sein de la police française en 2002, le Taser est en service dans de nombreuses unités de police (notamment à Paris), et son utilisation est extrêmement réglementée, tant il peut avoir des conséquences fâcheuses pour ne pas dire mortelles, et peut s'apparenter à une forme de torture.

Nous ne discuterons pas ici d'expulsions de Roms, montrée du doigt par d'autres pays, ni des bourdes d'Hortefeu; bref, la police n'est décidément plus là pour organiser un match de rugby pour les jeunes du quartier, mais bel et bien pour faire de la répression.

La loi Loppsi 2 -ou devrait-on dire les lois, tant elle est un fourre tout soit disant veillant à la sécurité intérieure- va être la plus répressive du monde en matière de cybercriminalité, passant devant l'Australie, déjà réputée pour sa sévérité en la matière. Mais elle ne s'arrête pas là et semble donner beaucoup (trop ?) de pouvoir à la police: ainsi la CNIL s'interroge: "Nous sommes inquiets par ce projet de loi. Nous redoutons une utilisation excessive de ce système d’espionnage par la police, qui pourrait mettre en danger la protection des sources journalistiques. Le cadre de mise en œuvre de la captation des données informatiques doit être plus clairement défini. Nous demandons aux parlementaires de présenter des amendements pour mieux encadrer ce projet".

Cette Loi vise également les campements et les squats... Notamment en ce qui concerne l'article 32terA, comme le dénonce entre autre Yourtao, blog très au fait des réglementations sur les yourtes et plus généralement des habitats mobiles. Halem (HAbitants de Logements Ephémères ou Mobiles) n'est pas en reste non plus et dénonce des risques d'expulsions arbitraires et tout autre abus de pouvoir, notamment concernant le logement.

Sarkozy est donc en total désaccord avec ce qu'il disait en 2006: si je suis élu, je veux que plus personne ne meure de froid dans les rues, car le droit à l'hébergement est une obligation humaine.... Mais bien sûr... Et la marmotte, elle met le SDF dans une couverture de survie... Il est décidément bien le président des riches, et les lois sont toujours comme des effets d'annonce, qui -espérons-le- trouveront des difficultés à être appliquées.

Mais ce n'est pas tout, un amendement à Loppsi 2 donne le droit à l'Etat de vendre vos données personnelles de carte grise et un article vise à censurer internet... Bref, il faudrait des jours pour tout analyser tant la loi Loppsi 2 est un véritable fourre tout, mais qui rejoint cela dit à la fois des atteintes à la liberté de l'individu et un certain délire de persécution ou de peur... Décidément, la France serait-elle victime de cette lente imprégnation de l'extrême-droite qui semble avoir lieu en Europe ? Le RDV est donné en 2012...

Voir plus de : 

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…