Back to top

Descente

drogue: descente et remontée
Et puis je me suis retrouvé là... dans ce milieu tiède et insipide, comme bercé par une sombre musique bien plus lente qu'un bigorneau. Autour de moi, rien d'autre qu'une absence de lumière, éclairant de manière distincte le fait que j'étais complètement perdu... Une espèce de sursaut a alors agité mes bras vers ce qui semblait être le bas, me dirigeant alors vers... le haut ? Et pourtant, je ne savais plus si j'avais besoin d'air ou si j'étais en train de respirer. Et puis tout d'un coup. Une sorte de deuxième naissance... Une grande bouffée d'air... de celles qui font mal aux poumons... et un peu de lumière. Suffisamment pour distinguer d'autres personnes et entendre quelques sons. La musique fait Tilt dans mon cerveau... Encore un putain de concert !

up

Same same but… different