Back to top

Épidémies : vrais dangers et fausses alertes - Didier Raoult

J'ai lu "Épidémies : vrais dangers et fausses alertes" du professeur Didier Raoult.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on nous berne depuis des lustres. Cette crise sociétale et politique sous couvert de covid ouvrira les yeux de beaucoup de personnes sur le fait que ce n'est absolument pas une première : à chaque pseudo-épidémie, les politiques en profitent pour augmenter leur pouvoir sur les peuples, et les médias exagèrent outrance les phénomènes pour vendre leur papier mensonger emprunt de peur.

Car la peur peut tout : faire vendre, contraindre, isoler, accepter l'inacceptable…

NOUS SOMMES NÉS ET RESTERONS TOUJOURS LIBRES ET ÉGAUX EN DROITS.

Coupez-vous des médias mainstream. Informez-vous. Lisez. Désobéissez, dans la non violence. La vérité nous est propre. Faîtes-vous votre propre point de vue. Écoutez votre bon sens.

Présentation de l'auteur / éditeur

De la grippe aviaire au Covid-19

Anthrax, chikungunya, Ebola, grippes aviaires, H1N1, Zika, SARS-coronavirus, MERS- coronavirus... Pour toutes ces épidémies, on a prédit des millions de morts : il n'en a rien été.

Qu'en sera-t-il du coronavirus chinois qui provoque une panique mondiale ?

Cet affolement provient en grande partie des exagérations de la presse, qui sait que la peur " fait vendre ". Mais que nos gestionnaires – les politiques – surfent à leur tour sur le pire peut être lourd de conséquences. Nous avons affaire à des événements que la science elle-même peine à expliquer, telles la transmission accélérée des épidémies à leur début, leur variation saisonnière et... leur disparition spontanée sans raison apparente. Dans ces conditions, brandir chaque jour le nombre de nouveaux cas et de morts comme un épouvantail ne sert qu'à provoquer des réactions disproportionnées par rapport aux risques réels qui, eux, ne peuvent qu'être négligés dans le même temps.

Pour aller plus loin

Utiliser cette image ? › Contactez-moi

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :)

up