Back to top

Foutureporter à Bhaktapur

Autoportrait Stéphane Bouillet

Ben voilà... J'avais tenté de reculer cet instant vainement, mais finalement je ne le regrette pas: je me suis trouve une tenue de foutugraphe reporter... Donc je suis maintenant en gilet bourré de poches, avec un sac a dos. plusieurs raisons:

  • fatigue des épaules et du dos, d'autant plus que je marche souvent
  • je garde l'accès direct à plein d'éléments (35mm du Leica, filtre, pinceau nettoyeur etc...)
  • le fait que j'utilise rarement le Blad, et que je me pose le cas échéant, d'où l'inutilité d'avoir toujours accès à un sac bandouillère reporter

Impatient comme un gosse peut l'être avec un nouveau jouet, c'est a Bhaktapur, ville médiévale à l'est de Kathmandu, que je décide d'essayer ma tenue. Radicalement dégoûté par le tarif d'entrée dans cette ville piétonne: 15 fois le tarif que payent les Népalais... En France, fait-on payer l'entrée du Louvre aux Népalais ou aux Chinois par exemple, 15 fois le tarif accorde aux Français ?? Bref, irrité par cette ségrégation raciale (comment l'appeler autrement ? je veux bien payer 3 ou 4 fois plus, mais 15 fois...) Je rentre quand même (puisque à une dizaine de km de Bodnath), et peu après, la pluie arrive. Merde. Pas de bol. Think positive qu'il disait... Bah, ça fait des reflets, des gouttes et des teintes diverses et variées sur les statues parfois magnifiques... Soit. Heureusement, il ne pleut pas trop et pas trop longtemps. Je me défait assez rapidement du parcours du Lonely Planet, purement touristique et "templial", afin de rentrer dans les petites cours, de voir un peu comment les gens vivent ici, et, c'est vrai, c'est un peu le moyen-âge: pas de voiture car piéton, coqs et poules au 3eme étage, oignons qui sèchent devant les fenêtres et foin au sol, à l'abri. Je me dis que la demi-journée est pas perdue, qu'il doit bien y avoir au moins une bonne photo.

C'est vrai, les monuments touristiques sont pas mon fort, surtout quand on a déjà vu les Durbar Square de Patan et Kathmandou, où le tarif d'entrée reste raisonnable... Mais c'est peut-être comme au Bouthan, pour protéger cette antique cité des affreux touristes...?

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…