Back to top

J141 /// MACAQUES ORANGES

Toujours dans la bouffe en ce moment, j'embraye sur l'huile de palme, cette espèce d'huile non huile, puisque semi-solide à température ambiante. Cette huile, devenue fameuse depuis qu'elle tue les orang-outans... Mais ? Comment ? Oui enfin pas directement... quoique ? A Bornéo, Sumatra, en Malaisie et Indonésie, les forêts sont coupées pour avoir des surfaces cultivables pour ... les palmeraies de vous savez quoi. Et pour les Chips de vous savez qui. Ou les gâteaux Bio Gerblé ou autres de votre chihouahoua woûao. Bio. Ecolo. Avec son bandeau hippie dans les cheveux. Et sa seringue dans la patte. Bref, je m'égare. Gare à mon regard. Bref donc, à Sumatra et Bornéo (les îles), les orang-outans sont pas fans des palmiers à huile, moins sympa que leur forêts primaires, et selon eux, "invivables". Qu'ils sont chiants ces macaques ! Alors quoi ? On peut plus rien faire de c'qu'on veut ? On peut même plus se gaver de gâteaux bio non-écolo ou de pâte à tartiner à la noisette qui tue les orang-autans et aussi les humains par hypercholestérolémie ? Mais je l'emmerde moi l'outan orange là, et le cholestérol aussi ! Et même la mort tiens: un gros doigt ! Et de toute façon, le green washing est passé par là: maintenant, les industriels de la mal-bouffe nous garantissent de plus en plus une gestion "équitable et durable" dans la production de leur huile de palme tueuse: "on ne déboisera pas TOUTES les forêts / On n'utilisera pas TOUJOURS du Paraquat (pesticide neurotoxique interdit en Europe) / Et de toute façon, on replante très activement des Orangs-outans dans leur terres naturelles". Bref, j'en reviens toujours à la base: le ridicule du bobo qui mange bio mais certainement pas écolo, et qui, parfois pousse même le paradoxe à son paroxysme en signant des pétitions à la cons ou en se déculpabilisant en disant "oui, mais l'huile de palme a le label RESPO". Et la base donc, c'est moi, c'est vous, c'est nous quoi. C'est nous qui avons le pouvoir d'acheter ou pas de la merde. De prendre le temps de lire les paquets, de diminuer l'achat d'aliment transformé (et là je suis sûr que non transformé, le Nutell* doit ressembler à du vomi de zombie)...
Enfin bref, We got the power !
Et n'oubliez pas: on ne juge pas une personne par ses convictions, mais par ses actions... "mais... euh, mon gâteau il est bio d'abord ! Et l'huile de palme elle est label RESPO ! Et puis j'en n'ai rien à foutre de tes macaques oranges ! D'abord ! Pov'con !..."

Same same but… different

up