Back to top

J162 /// Pensée binaire : Fuck U !

Je suis une case. Ou plus exactement "dans" une case. Enfin, c'est ce que l'on essaie de faire. De me mettre dedans. Et tout le monde essaie et s'évertue à faire de même. De quoi je parle ? Mais de tout bien sûr ! De tout et de son contraire plus précisément. Le mode bipolaire ne nous quitte pas dès notre naissance: c'est une fille OU un garçon ? Euh ben, c'est-à-dire, l'enfant choisira à 18 ans... Et Dark Vador ? Bon OU méchant ? Ben euh, en fait il est pas si bon qu'il est méchant, et il préfèrerait le rose, mais pour des questions de budget, et de respect des cases, ben... Idem pour les ordi: 0 OU 1 ? Binaire. Hétéro OU homo ? Graphiste OU photographe ? Auteur OU artisan ? Tu m'aimes OU tu m'aimes pas ? Ben euh, c'est-à-dire que sur une échelle de 1 à 1O et en tenant compte que tu me casses les c... Bref, même si nous avions cru en naissant que tout était possible, les mouches savantes ont cru savoir bien faire en nous apprenant par exemple que non, on ne peut pas décemment être un canard ET un Mammifère, être de droite ET de gauche, être bon ET parfois méchament con, aimer le sport ET la clope, être peintre ET sculpteur, être clitoridienne ET vaginale... etc. Non parce que là je m'égare. Bref. Nochoice, ou just 2 choices. C'est ce que nous offre notre société de merde. Alors FUCK U ! Fuck the binaire ! A bas le rangement dans des cases, origine même de l'intolérance, du racisme, alors que nous sommes tous un peu africains, un peu politiques, un peu drogués, un peu ying, un peu yang, un peu cons, un peu femme ET un peu homme, un peu enfant ET un peu vieux, un peu outré qu'on nous mette dans une case, un peu écoeuré que la science ait pris le contrôle de la multiplicité, de la biodiversité du réel pour toujours mettre dans des cases discriminantes, et artificialiser l'appartenance. Fuck les cases ! Je suis libre, libre d'être unique et de ne pas appartenir, de ne pas me mouler dans autre chose que l'universel, le tout, l'un et le néant.

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…