Back to top

Voile de béton

Pratique du voile de béton par Joel Unal

Pratique du voile de béton par Joel Unal

Ben voilà... c'est la rentrée, et après quelques jours un peu vaseux (puisque bonne bouffe, retrouvailles et victuailles... Aïe aïe aïe), je passe mes journées à développer mes films. Déjà 60 films 35mm et une vingtaine de 6x6... J'en suis donc en gros à la moitié... Autant dire que je ne serai pas près pour VISA ou Arles... Ce que je savais déjà en fait. Mais ce retard n'enlève rien à l'utilité d'y aller, histoire de prendre la température, mettre un pied dans le milieu professionnel.

Mon projet Bulle et donc lieu de travail prend forme au fur et à mesure de ma lecture de Pratique du voile de béton en autoconstruction du sympathique Joël Unal que j'avais rencontré en février-mars, en visitant sa superbe bulle ardéchoise. La prochaine étape, après quelques plans et maquettes, serait donc de faire des devis et trouver un terrain... Facile à dire. Où ? A coté de Lyon si j'écoute ma tête. Dans le sud-ouest certainement si j'écoute mon coeur. Pas trop loin de la mer, des montagnes, de la forêt, même si le coin est quelque peu paumé. Au contraire, le terrain n'en sera que moins cher. Reste à savoir si du point de vue écologique, on peut espérer suffisamment de vent, de pluie et de soleil pour être le plus autonome possible... En espérant toujours que le prix du terrain et de la matière première ne brisera pas mes rêves... Matériellement, je retrouve mes petites affaires: Mise à jour de Linux-Ubuntu, une chambre qui dégueule d'affaires qui n'ont rien à faire dans une chambre, sauf d'étudiant. On est tous des Tanguy... Enfin surtout moi. Il est grand temps que je prenne une voie. celle de la liberté toujours. Liberté de construire, des surfaces, volumes, emplacement. Liberté si possible d'être autonome. Un rêve ? Un rêve réalisable ?? Comme on dit: Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait...

Voir plus de : 

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…