Back to top

Avaler des merdes...

Fumer, c'est être esclave du tabac

Perso, je n'ai toujours pas arrêté de fumer... La honte... Des fois je me dis que j'arrêterai à 34 ans... Des fois pas, mais cette pub m'a fait pensé que dernièrement j'ai essayé un paquet avec Agents de textures, qui contiennent pas mal de salo****** pour vous en faire allumer une plus vite que votre ombre. Hé bien ça marche, je ne fumais pas clop sur clop, mais j'en fumais plus en tous les cas. Des fois, ça me ferait presque penser aux drogues dures: à la base, mâcher des feuilles de coca n'est peut-être pas terrible, mais certainement moins addictif que sniffer de la cocaïne ou s'injecter de l'héroïne. Et de manière générale, n'est-ce pas la transformation d'une drogue qui la rend plus addictive ? Pourquoi d'ailleurs rendre une drogue addictive ? Pour en vendre plus, tout simplement. En discutant avec une jeune de 22 ans, j'ai été un peu perplexe quand elle m'a dit qu'au lycée, tout le monde fumait... Tout le monde... ou ton groupe d'amis ? Non. Tout le monde...

Alors ça m'a fait penser à la dernière pub anti-tabac de l'association DNF (Droits des non fumeurs). Bien sûr, cette pub a pour vocation de faire parler, et elle y est parvenu. Néanmoins, même si l'on peut critiquer la forme, le choix de jeunes pour ces photos est réellement une bonne idée, car elle reflète bien le but des industries du tabac de faire fumer les jeunes de plus en plus tôt. Pourquoi ? Plus on commence tôt, plus on est accro. Ça rappelle un peu les histoires de prémix, ces boissons gazeuses qui, à grand renfort de design et de gouts sirupeux, cachent bel et bien de l'alcool. Oui mais on n'a plus le droit de rien faire dans cette société ?? Ben si, on a toujours le droits de se suicider à petit feu et de perdre son énergie en fumée, même si on ne peut plus le faire dans les lieux publics.

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…