Back to top

J144 /// Les enfants de la télé

Ca fait un petit moment que j'ai zappé. Zappé cette foutue machine qui nous sert de la merde à tous les repas et à toutes les sauces. J'ai zappé la télévision. Exit donc la box TV. Pourtant, pour 2 euros, j'avais tout plein de goûts à savourer, mais presque tous avec un arrière goût de... merde. Alors j'ai zappé. Pourtant, certains diraient qu'on est la génération télé, les "enfants de la télé" comme on dit. J'en connais qui l'allument juste pour faire une présence, presque pour remplacer quelqu'un, comme si elle était une sorte de nouveau dieu robotique qui amenait... la lumière dans un foyer bien sombre. D'autres la regardent même pas, mais c'est pour faire un fond sonore, encore comme si elle pouvait imiter une personne et taper la discute, réconforter, parler de notre journée et limiter notre propre inconfort psychique. Après, je dis pas, hein, moi aussi je regarde quand même mon écran... en plus d'être scotché dessus plus de 2 heures par jour sur mon ordi. pro., je me mate souvent des trucs le soir, devant le bébé ordi. Des trucs que j'ai cherché, que j'ai choisis de regarder, activement en quelque sorte, et certainement pas en zappant par lassitude, ou pire, par mécanisme, avant d'ingurgiter passivement des trucs un peu moins merdiques. Alors je me demande encore si on naît vous ef moi vraiment les enfants de la télé, et si cette déchéance électromagnétique ne va pas un de ces quatre nous sortir, une sombre nuit, un truc du genre "Je suis ton père"...

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…