Back to top

L'étreinte du serpent

L'étreinte du serpent raconte l’histoire épique du premier contact, de la rencontre, du rapprochement, de la trahison et, au final, d’une amitié exceptionnelle entre Karamakate, un chaman amazonien, dernier survivant de son peuple, et deux scientifiques qui, pendant plus de 40 ans, ont été les premiers hommes à explorer la partie nord-ouest de l’Amazonie à la recherche de savoirs ancestraux. Le récit s’est inspiré des journaux des premiers explorateurs de l’Amazonie colombienne, l’ethnologue allemand Theodor Koch-Grünberg et le biologiste américain Richard Evans Schultes.

Ce que j'ai aimé dans ce film, c'est à la fois l'amour et la compréhension de la nature par les autochtones, et l'intelligence avec laquelle le réalisateur montre les méfaits de la colonisation des blancs (qui d'autres ?). Les blancs restent des blancs. Attachés à leurs choses matérielles et à l'argent, intolérants et relativement fermés d'esprit. La nature reste toute puissante, grandiose, éternelle et magique. L'humain, quelque soit sa couleur, est bien peu de chose. Les blancs courent après des chimères…

Fichier(s) : 

up

Same same but… different