Back to top

Le tarot de la bienveillance

J'ai acheté le tarot de la bienveillance de Colette Baron Reid suite à l'achat de l'oracle du chaman mystique que j'ai vraiment bien aimé. Mais ce tarot m'a un peu déçu et je ne l'ai pas gardé.

Présentation de l'éditeur

“Ce tarot de 78 cartes magnifiquement illustrées a été créé d'après le système de divination traditionnel, tout en étant inspiré par la psychologie positive contemporaine. Chaque carte représente les aspects archétypaux de l'expérience humaine, ceux que l'on vit en nous-mêmes, mais aussi dans le monde extérieur. Bien que les cartes soient axées sur la positivité, le bonheur, la compassion et l'amour..., ce tarot n'oublie pas d'aborder la réalité de nos souffrances. Il nous donne l'espoir que peu importe le nombre de fois où nous trébuchons, nous avons d'immenses ressources pour révéler notre véritable nature, celle d'un être spirituel qui s'exprime dans la dimension physique. Ainsi, si vous vous sentez perdu, préoccupé par les choix que vous avez faits ou que vous cherchez une compréhension plus profonde des circonstances de votre vie, ce tarot vous permettra de découvrir différents aspects de la vérité, mais aussi de voir et d'accroître la lumière qui accompagne toute part d'ombre. Laissez l'énergie du tarot illuminer votre chemin pour découvrir la véritable prospérité et l'amour authentique, avec l'intention de trouver le bien dans toute chose et dans toute expérience...”

Les cartes

Les cartes ont un coté vernis, dont je ne suis pas fan au final : je préfère le mat de l'oracle du chaman mystique, mais c'est aussi une histoire de pérennité, et d'écologie : moins il y a de plastique, mieux c'est… Cela dit, elles glissent bien, s'étalent bien. La dorure sur la tranche fait que des cartes pourront être un peu collées par deux à la réception du jeu : décollez-les une par une avant de commencer à utiliser ce tarot. La dorure laisse présager un jeu "joli" et donc superficiel… Est-ce le cas ?

Le carnet d'explication se glisse dans le coffret, ce qui est un plus pour le transport, mais limite en général la taille des explications des cartes…

Illustrations et significations

Les illustrations sont belles mais pas à la hauteur de celle de l'oracle du chaman mystique : elles font trop photos et/ou Photoshop à mon goût. Elles sont belles, et même trop belles et le jeu se prend les pieds dans sa propre philosophie : celle de la bienveillance. Il manque à ce tarot le coté dark, le revers de la médaille de tout thème, philosophie, et peut-être aurait-il mieux valu l'appeler le tarot de la bien et malveillance, histoire d'ajouter le contre-sens, le contraire, l'inverse qui équilibrerait ce jeu. Par exemple, il n'y a pas la carte du diable, sauf erreur de ma part…

Ce jeu est, comme le tarot de Nicoletta Ceccoli, très féminin, et donc déséquilibré. Je ne crois pas être macho ou quoi que ce soit : c'est simplement une histoire de se reconnaître un peu dans les illustrations, ou au moins de trouver un équilibre. Or les illustrations ont pour moi une importance capitale, car je fonctionne au moins autant à l'image qu'au texte (la signification des cartes données dans le carnet). Donc si l'image ne me parle pas, je ne peux pas utiliser correctement le tarot. Et c'est le cas ici, notamment avec ces images un peu toutes trop floutée, brumeuses, angéliques.

Encore une fois je trouve que les illustrations manque de détails, dans les décors, le nombre de personnages, car je ne peux m'empêcher de le comparer au tarot originel de Marseille que j'utilise depuis des années, et dont les multiples significations finissent toujours pars former un explication globale du tirage, sur un thème qui s'affine et se précise lors de la lecture. Ici, c'est joli, un peu comme si le but de ce tarot était de voir la vie en rose, ou le coté positif de la vie, comme si on le destinait aux dépressifs ou aux enfants… alors qu'il faut justement se rendre compte de ses cotés "dark" afin de travailler sur eux et de les inverser…

Concernant la signification des cartes, elle est réduite à quelques lignes seulement, comme pour justifier la superficialité des illustrations. OK, c'est un peu raide comme commentaire, mais les tarots avec une signification qui se limite à quelques lignes seulement (en plus sur un livret de seulement quelques centimètres de large !) me paraissent juste… superficiels ! Comme s'ils ne prenaient pas le tarot divinatoire au sérieux, et qu'ils limitaient son utilisation à un jeu pour les gosses ou adolescents.

Conclusion

Le tarot de la bienveillance de Colette Baron-Reid est très joli mais du coup complètement déséquilibré et avare d'explications. A réserver à la découverte du tarot pour des enfants ou adolescents qui seraient facilement effrayés par un jeu plus dark mais plus équilibré, et donc plus réaliste.

Pour aller plus loin

up

Same same but… different