Back to top

Into the wild

L'histoire de Chris McCandless, un jeune homme insouciant qui est allé se perdre dans la nature sauvage de l'Alaska, après un an et demi de voyage dans les États-Unis.
Le livre de Jon Krakauer est vraiment plus complet que le film, comme d'habitude lorsqu'un livre est adapté au grand écran.

Je pense que, peut-être, une partie de ses ennuis est venue de ce qu'il pensait trop. Parfois, il essayait trop de donner un sens au monde, de comprendre pourquoi les gens se font si souvent du mal.
Chris était de ces gens qui pensent qu'il ne faut rien posséder hormis ce que l'on peut porter sur soi.
[lettre de Chris à Ron, un vieil homme vivant seul] Je pense que tu devrais changer radicalement ton style de vie et te mettre à faire courageusement les choses que tu n'aurais jamais pensé à faire, ou que tu as trop hésité à essayer. Il y a tant de gens qui ne sont pas heureux et qui, pourtant, ne prendront pas l'initiative de changer leur situation parce qu'ils sont conditionnés à vivre dans la sécurité, le conformisme et le conservatisme, toutes ces choses qui semblent apporter la paix de l'esprit, mais rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux d'un homme qu'un avenir assuré. Le noyau central de l'esprit vivant d'un homme, c'est sa passion pour l'aventure. La joie de vivre vient de nos expériences nouvelles et donc il n'y a pas de plus grandes joies qu'un horizon éternellement changeant, qu'un soleil chaque jour nouveau et différent. Si tu veux obtenir plus de la vie, Ron, il faut perdre ton inclination à la sécurité monotone et adopter un mode de vie désordonné qui dans un premier temps te paraîtra insensé. Mais une fois que tu sera habitué à une telle vie, tu verras sa véritable signification et son incroyable beauté.(...) A mon avis, tu n'as pas besoin de moi ou de quiconque pour introduire cette nouvelle lumière dans ta vie. Elle attend seulement que tu la saisisses, et tout ce que tu as à faire, c'est d'étendre le bras pour la prendre. Tu es la seule personne que tu doives combattre, avec ta réticence butée à t'engager dans une vie nouvelle.
Après tout, c'est peut-être une mauvaise habitude des gens talentueux et créateurs de s'investir dans des activités pathologiquement démesurées qui fournissent des perspectives remarquables mais ne constituent pas un mode de vie durable pour ceux qui sont incapables de traduire leurs blessures psychiques en un art ou une pensée significatifs. Théodore Roszak, A la recherche du miraculeux
Everett était un garçon étrange, différent des autres, mais lui et McCandless ont au moins essayé de vivre leur rêves. Ils ont essayé. Peu de gens le font.
Je pense que tout homme qui a le souci de conserver dans le meilleur état ses aptitudes poétiques ou ses facultés les plus hautes est particulièrement enclin à s'abstenir de nourriture animale et de tout excès de nourriture... Walden
Et puis, le risque a toujours eu un certain charme. C'est en grande partie la raison pour laquelle tant d'adolescents conduisent trop vite, boivent trop, prennent des drogues. C'est aussi pourquoi il a toujours été si facile de recruter des jeunes gens pour faire la guerre.
Le bonheur n'est vrai que quand il est partagé.
Voir plus de : 

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…