Back to top

J126 /// Louf

Louf BD
Ca caille ces temps-ci. Même s'ils ont annoncé un redoux pour la fin de la semaine prochaine... Ça me fait penser que la première fois où on m'a demandé en Guadeloupe "Alors Stéphane, ça caille ?", j'avais répondu que "bof, non, je trouve pas, il fait plutôt chaud... ". Évidemment, je ne savais pas encore que c'était une formule pour demander si ça allait bien, genre "Ca va ?", et de répondre normalement "ça caille" ou "ça pas caille". Bon. Bref. Je mets souvent des bonnets en ce moment, et la dernière fois, au sortir de bringue chez un pote, je le cherche... Merde, introuvable. Sauf que c'était sans compter sur ma mémoire stupéfiante d'éléphant lobotomisé, et je savais bien qu'il était posé sur le canapé... sous le cul d'un pote ! C'est là que je lui demande: - eh, t'as pas mon bonnet sous ton cul ? - ah ? ben si... - et merde je réponds... - j'ai d'ailleurs loufé dessus... dit-il en rigolant. - c'est pour ça que je dis merde... Pour ceux qui n'ont pas compris, loufé, ça signifie lâcher médor, lâcher une caisse, faire un vent, faire du didge avec son cul, pétarader, détoner, prouter, se soulager, avoir des gaz, lâcher un pet... bref, émettre des gaz intestinaux. Mais bon, je ne lui en voulais pas, c'est très malsain de se retenir de péter ou rôter, puisque ça soulage, autant ne pas se priver et s'épargner une indigestion ou une implosion ! Bon, il aurait quand même pu essayer de péter plus haut que son cul... ca,aurait peut-être sauvé mon bonnet...
J126 /// Louf

up

Same same but… different