Back to top

J093 /// RECIDIVE

J093 /// RECIDIVE
Pas de fin du monde, ou en tous les cas pas apocalyptique... Serait-ce du fait des prières de quelques sectes, qui ont été entendues par le Tout-Puissant ? Bref, les annonciateurs n'ont pas attendu pour parler d'autres fins, et on finira bien, à force de le dire, par se prendre le ciel sur le coin de la gueule. Bref. A part cela, j'ai encore récidivé. Allé au tabac bar du coin de la rue, demandé un paquet de petites putes. "Elles sont extra-fraiches" m'a -t-il vanté, en me tendant le paquet. Mon coeur s'accélérait à la vue et surtout à l'idée de m'en griller quelques unes. Derrière le blister transparent, elles étaient là, aguicheuses à souhait, à demi vetues, les mains et les seins déformés par le placage contre le plastique translucide (j'avais demandé un paquet bien rempli). Le trajet jusque chez moi me parut interminable. Je serrais le paquet contre mon estomac estomaqué dont les cris auraient pu faire croire à un happage par le vide d'un trou noir. Ce contact rapproché avec le paquet me donnait envie de l'ouvrir là. Tout de suite. En pleine rue. Rien à foutre des médisances des patients passants, du style "Oh le batard, il a un sachet de petites putes..." Bref, c'est les mains tremblantes d'impatience que j'ai déverrouillé ma porte d'entrée, que j'ai aussitôt reverrouillée de l'intérieur. J'ai enfin pu ouvrir frénétiquement le paquet, me délectant aussitôt d'une petit salope, faisant durer un peu le plaisir. Puis d'une deuxième juste à la suite. Au bout de la troisième, la tension redescendit et toute l'atmosphère sembla s'appaiser. J'étais à la fois heureux et malheureux d'être retombé si rapidement dans cette consommation libidineuse et légale, même si socialement inacceptable...
J093 /// RECIDIVE

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…