Back to top

J310 /// L'ESPACE DÉCROISSANT

BD sur l'espace de vie et sa décroissance On rêve souvent de grands espaces, alors que la réalité est là: on est confinés comme des cons dans un 30 m2, parfois moins, et un peu plus pour d'autres. En tous les cas souvent entassés comme des sardines les uns sur les autres. Pas étonnant qu'on soit stressés comme des anchois sans choix. Et quand on veut s'en échapper, c'est souvent pour se mettre dans un espace encore plus petit: la bagnole. Après quoi on s'étonne d'engueuler comme du poisson pourri ce connard de mollusque que se limace devant nous. Mais même si on a le grand luxe d'habiter dans un 100, voire 200 m2, c'est jamais assez, puisque la nature et encore plus l'humain, ont horreur du vide. Après y avoir entassé un paquet de meubles pour ranger nos multiples merdes inutiles, de la place, il n'en reste pas tant ! Et c'est un peu ce qui m'était arrivé, comme à vous j'en suis sûr. Alors j'ai appliqué la méthode japonaise... 1. Ne pas avoir trop de place à disposition. Ça tombe bien, je vis dans un 22 m2, et travaille dans un 15 m2. Au Japon, y'a pas de place, et ils se sont adaptés. Avoir trop de place est illusoire, sauf si l'on a une bonne discipline de base, qu'on n'entasse pas, et qu'on n'a pas de vide (physique ou émotionnel à combler). Ne pas avoir la folie des grandeurs, ni l'achat compulsif (la fièvre acheteuse) 2. Virer tout ce qui est inutile. Vaste programme ! On peut le voir de divers points de vue: tout ce que vous n'avez pas porté, utilisé, regardé, visionné, écouté depuis 1 an et 1/2 semble inutile, et donc encombrant. Vérifier par vous-même. Notamment pour les fringues, la vaisselle, les livres etc. Direction donc Emmaus, la Croix Rouge, la déchetterie, les médiathèque etc. 3. Ranger. Ben oui, comme on a viré plein de trucs, on peut ranger le reste. Mais pas que. Il s'agit aussi de concentrer les choses, puisqu’il y en a moins pour autant de meubles ou d'espace. Une chose. Une place. On les retrouve plus f

up