Back to top

Shibari's freedom -Lost in kyoto #19

Shibari's freedom est l'histoire de Shibari, maïko (apprenti geisha), qui se retrouve en France contemporaine, nue et ligotée dans une forêt, alors qu'elle vit habituellement dans le monde des yokais (créatures supernaturelles japonaises) à l'époque d'Edo. Comment expliquer cela à la police ? Comment ne pas passer pour une folle ?

NB : Histoire réalisée pour les 24H BD d'Angoulême 2016, dans le speed donc : il s’agit de réaliser un récit en bande dessinée constitué de 22 pages, d’une couverture et d’une 4e de couverture, à partir de trois contraintes dévoilées au cours de l’événement :

  • la 1ere mardi à 15 h (heure de Paris)
  • la 2ème mardi à 23 h (heure de Paris)
  • la 3ème mercredi matin à 7 heures (heure de Paris)
  • 1ère contrainte (de 15 h à 23 h) : Un personnage A raconte une scène à d’autres personnages. Vous disposez de 8 heures pour réaliser la première partie de l’histoire composée de 7 planches + la page de couverture (soit 8 pages au total). L’histoire peut être avec ou sans texte.
  • 2ème contrainte (de 23h à 7h) : Un personnage B contredit ce qui a été exposé. Vous disposez de 8 heures pour réaliser la deuxième partie de l’histoire composée de 8 planches.
  • 3ème contrainte (de 7 h à 15 h) : Un personnage C conclut l’histoire. Vous disposez de 8 heures pour réaliser la dernière partie de l’histoire composée de 7 planches + la 4ème de couverture (soit 8 pages au total).

L'encrage de ces 24 planches a été fini après les 24H; la dernière planche a une trame grise collé comme dans les mangas traditionnels.

up

Same same but… different