Back to top

En avril, ne te découvre pas…

EN AVRIL, ne te découvre pas d’un fil…

Voici la newsletter d'avril !

Ha ha ha, j’ai failli te parler de coronatruc, mais à quoi bon, tu n’écouterais que d’une oreille distante. Alors oui, on est confiné, pour celles et ceux qui ne bossent plus. Et quoi ? Est-ce la fin du monde ? NON. Allons nous mourir ? OUI. On va tous mourrir. Un jour ou l’autre. C’est inéluctable. A la limite, notre âme ira se réincarner dans une autre entité. Jeune. En bonne santé. Et le travail que nous avons à faire sur terre recommencera.
Quel travail ? Pour le savoir, maintenant que t’as du temps (ou pas, hein), il te suffit de remplir ton ikigai ! Éh non, je ne vais pas te lâcher avec ce truc, tellement cet outil est fantastique. En plus c’est pile poil le moment de le faire ! À part ça, quoi faire ? Lire et relire les innombrables bandes dessinées sur mon site internet ! À commencer par le manga du moment : La Folie des Lucioles, dont je viens de publier le début du chapitre #2.
What else ? Lire tous les livres que tu as mis de côté pour quand-t-auras-le-tempsfaire le vide dans la maison, calmer et centrer ton esprit par la pratique de la méditation, du yoga, du (bare)footing pieds nus en forêt, du bain en rivière, chercher ton animal totem, calmer ton esprit en arrêtant définitivement la clope et / ou le café et / ou le cannabis, ces plantes de pouvoir dont les esprits sont parfois un poil lourdingues et envahissants…
Tu peux aussi décider d’absorber ces plantes en pleine conscience, dans l’unique but de rentrer en transe, afin de mieux communiquer avec les esprits… Hein ? Quoi ? Les esprits ça… n’existe pas ? Va donc dire ça à un chamane ou à un physicien quantique, il te rira bien au nez, sans forcément d’ailleurs se rendre compte qu’ils parlent bel et bien de la même chose : la conscience collective.
Dont on fera tous partie un jour ou l’autre. Et dont on fait en fait déjà tous partie sans le savoir… Quoi ? Tu crois que le hasard n’existe pas ? Que tout arrive sans causes ni conséquences ? Perso, je crois qu’à force de dire que nos retraités sont un problème pour nos sociétés vieillissantes,  les esprits nous ont envoyé un remède. Efficace. À force de parler du réchauffement climatique, il n’en finit pas de se confirmer : c’est normal ! Nous l’avons appelé !

Alors ouais, fais bien gaffe à ce que tu dis : nos paroles sont des prières qui s’envolent et atterrissent dans les oreilles des esprits, et pourquoi pas du Grand-Esprit…
Bonne introspection en toi-même.
Stay zen, bouddhiste & relaxe.

Bonne lecture

Obö le magicien

— si mental martyriser toi avec peur, alors toi lire livres et fermer grande gueule du mental
-maître Jedi

Same same but… different

up

Laisser un commentaire…