Back to top

Sasabudi

Sasabudi: 365 jours d'impermanence ›› lire le dossier éditeur

Sasabudi, c'est la contraction de Same Same But Different, projet sur 365 jours. Quotidiennement, j'ai créé : un autoportrait (en laissant pousser barbe et cheveux) + un texte (tapé sur une vieille machine à écrire Olympia De Luxe) + une illustration du texte tapé (devenant régulièrement une BD). Le projet commence le 20 septembre 2012, au lendemain de la publication de nouvelles caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo. Sasabudi questionne la religion, le paraître et la place du machisme dans la religion, avec une prédominance d'hommes barbus. Je me suis donc rasé à blanc et j'ai laissé pousser tout ça pendant 365 jours, en analysant mes propres réactions et celles des autres.

Mais Sasabudi est devenu bien plus : c’est un moyen de travailler quotidiennement l’écriture, l’illustration et l’inspiration. Les sujets abordés sont multiples: religion bien sûr, mais aussi art, écologie, ésotérisme, drogue, humanisme, sciences, société de consommation... L’impermanence est là: sur le papier, dans les autoportraits, dans le style graphique des illustrations, comme une manière de se rappeler que nous sommes toujours en mouvement, physiquement et mentalement. Sasabudi est une catharsis et le questionnement d'un auteur en devenir…

Lire les douze numéros de Sasabudi: #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 - #9 - #10 - #11 - #12

Comme d'habitude avant chaque expo, je suis fin speed. Mais c'est la...
Un de ces quatre, je vais dessiner sans crayonner, sans croquis. Je ne suis...
Ouch. J325. Reste donc "plus que" 40 jours avant J365. Autant dire une...
ILLUSTRATION : cycle de l'humain, en permanence enfermé dans des boites...
"Comment se sentir si important quand on sait que la mort nous traque ?"...
J318 /// D.4 août /// L'ART JOUVENCE
On gribouille de plus en plus. Pas tous, mais j'en croise de plus en plus...
Et c'est après une nuit de non folie de trois heures que je file exposer à...
Aujourd'hui, c'est body painting pour tout le monde !! Non enfin oui,...
Nom de dieu. C'est la loose. La grosse loose: y'a déjà la moitié de l'été...
J'ai disparu. Ou, tout du moins une partie de moi. Disparue. Envolée....
Je ne sais rien. Et c'est ça qui est bien. Rien d'autre que le fait qu'il...
J312 /// L. 29 juil. /// LES ZOMBIES DONNENT LEUR JUS
"Un bras droit s'est libéré ici..." Tu m'étonnes. J'vois pas bien comment...
"Peu importe ce que tu vois; l'important est ce que tu sens" dit Don Juan à...
BD sur l'espace de vie et sa décroissance On rêve souvent de grands espaces...
Et merde. Encore une fois, on n'arrête pas le progrès: c'est lui, ce petit...
Et donc, non parce que ce n'est pas fini, enfin pas tout à fait... le...
J304 /// DÉS-APPRENDRE
ILLUSTRATION : bande-dessinée: désapprendre évite la robotisation de l'...
Sasabudi #10 // 21 juin - 20 juillet 2013 Sasabudi (Same Same But...
C'est peut-être bien hier, à l'expo d'une amie, que je me suis dit: ah mais...
Donc, bref, pour ce qui est des vaches et du pourquoi du comment des vaches...

Pages

up

S'abonner à